TIBIDI ( CAFE THEATRE LA SAMARITAINE )

TIBIDI

Amis de l’émission/blog  » Les Feux dela Rampe » , bienvenue au blog.

La saison 16/17 va bientôt prendre congé.

La plupart des théâtres ont fermé leurs portes.

La Samaritaine propose encore deux spectacles avant de quitter les lieux. Mille fois hélas…

Le dernier commence la semaine prochaine.

L’avant dernier est en cours depuis hier…

TIBIDI TIBIDI TIBIDI

Trois femmes, et quelles femmes !!!

Elles étaient déjà venues à La Samaritaine, il y a quelques années. Je les avais vues et largement applaudies.

Elles nous reviennent plus formidables encore !

UNIQUE !

On peut dire qu’à La Samaritaine, Tibidi se sent un peu « comme à la maison »… Elles reviennent cette saison, encore, mais cette fois, elles ne sont pas seules…


Ariane Rousseau, Muriel Legrand et Julie Leyder réinventent des œuvres du répertoire classique (Bach, Purcell), des standards de la chanson française (Nougaro, Gainsbourg, Lapointe…) et des tubes internationaux (Beatles, Bowie, Queen…)

Elles composent aussi leurs propres morceaux avec facilité et rapidité.

FLASHBACK

Trois voix à rebond

Ariane Rousseau, Muriel Legrand et Julie Leyder se rencontrent il y a dix ans au Conservatoire de Mons. Après s’être investies dans le spectacle de fin d’études consacré à Pasolini, ces trois artistes belges découvrent le plaisir de chanter ensemble. Elles ne vont plus se quitter.

Leur technique, c’est le chant a cappella. Plus précisément la close harmony (ou close voicing), cette façon d’arranger les notes d’un accord dans une gamme, popularisée naguère par des formations comme les Double Six ou les Frères Jacques. Les filles de Tibidi sont accros à ce travail d’harmonisation qui fait fondre leurs trois voix en un son unique, qui contient toute la musique, y compris l’accompagnement ou les percussions.Ou encore l’orgue Hammond.


L’orgue Hammond des années 1960 s’est imposé comme instrument « fil rouge » de l’album, cela colle bien avec les repères esthétiques des trois comédiennes – vocalistes.

Les petits bijoux de Tibidi ont trouvé leur écrin.

 

 

 Pressez-vous d’aller voir ce spectacle hors habitude.

Vous passerez une soirée extra.


Elles prennent un grand soin à trouver l’accent qui sonne juste, un phrasé soigné. Le tout avec un humour insolent, qui les pousse à trouver pour chaque morceau une nouvelle harmonie décalée, détonante. Histoire de brouiller les pistes, jusqu’à l’accord, la phrase qui fait tomber le masque, au grand plaisir du public captivé. L’excellence de leur travail est reconnue au Mans Cité Chanson (FR) dont elles remportent le prix en 2011.

TIBIDI TIBIDI TIBIDI

 Ne cherchez pas à traduire ce titre que j’ai volontairement multiplié par trois puisqu’elles sont trois jeunes femmes sur scène : Ariane, Muriel et Julie.

Trois femmes ! Trois « natures » brillantes, surprenantes, différentes, drôles, le sourire aux lèvres…

Trois femmes talentueuses, comédiennes, musiciennes, mélomanes qui bougent, chantent, rient, font un travail étonnant, plein de rythme !

Elles sont dotées qui plus est d’une excellente diction. Et cela, c’est très rare !

Comment expliquer ce genre ? De la polyphonie à trois voix ? Oui…Des onomatopées ? Oui aussi en créant des mots, en les découpant, en les projetant dans un rythme fou et avec justesse et intelligence !

Elles sont trois avec rien dans les mains, rien dans les poches si ce n’est un diapason indispensable.

Elles ont l’art de métamorphoser le plus classique des originaux.

Elles sont pleines d’inventivité avec de nombreux mouvements dansés comme on peut voir dans les comédies musicales.

On reconnaît les airs et mélodies de chansons célèbres articulées, scandées, cadencées, manipulées dans des rythmes différents…comme par exemple la chanson de Nougaro « Le jazz et la java » , « Night inTunisia », « Quizas » , « Clopin Clopant » , « Les Spermatozoïdes » du chanteur humoriste Ricet-Barrier , « La chanson populaire » de Claude François où elles deviennent toutes trois des claudettes…Il y a aussi du Bobby Lapointe, les Beatles…etc…etc…

Une façon des plus personnelle de tirer le maxi d’une chanson ou d’un poème tels  » A la claire fontaine  » ,  » La cigare et la fourmi » et  » Les Spermatozoïdes »…

 

TIBIDI

Quel plaisir ! Inoui !

90 minutes de spectacle sans la moindre respiration.

A ce point-là, du jamais vu !

Elles sont drôles ! Vibrantes ! Elles ont des voix magnifiques. Des gestuelles , des mimiques incroyables . Elles sont très inventives !

Génial d’entendre une polyphonie harmonieuse , le rire qui ne manque pas d’humour, la diversité des mouvements.

Un vrai régal !

Un travail remarquable et toujours unique dans les arrangements des mélodies de chansons connues.

Le trio vocal est avant tout attaché à la scène – là où tout a commencé et se poursuit – et au contact privilégié avec le public qu’il fait passer du rire aux larmes, avec une mise en scène épurée, sobre mais efficace, exécutée avec tempo et fraîcheur.

Elles sont accompagnées par de merveilleux musiciens : basse, guitare,percussion…)

Ariane, Muriel, Julie : un trio de choc ! Trois superbes talents !

Info : Le cd « TIBIDI « est publié. Vous le trouverez à La Sama.

ARIANE ROUSSEAU- MURIEL LEGRAND-JULIE LEYDER

Et les musiciens ERIC BRIBOSIA – DIDIER VAN UYTVANCK

Merci à Huguette Van Dyck de les recevoir!

Merci aux trois TIBIDI d’être avec nous,le public.

Son : Sébastien Van Hoey

Régie : Lucas Hoyois

Chaque « tableau » est fantastique.

Voyez ce spectacl

TIBIDI

Jusqu’au 01/07



CAFE THEATRE LA SAMARITAINE.

Rue de la Samaritaine 16 – 1000 Bruxelles

Infos Réservations : 02 / 511 33 95

PENSEE

Que va devenir la rue Samaritaine lorsque le théâtre d’Huguette Van Dyck l’aura quitté ?

Que l’on se rassure un peu : nous pourrons à nouveau applaudir les pectacles d’Huguette aux « Galeries de la Toison d’Or , le Little TTO » dès le mercredi 6 qeptembre  et ce jusqu’au 06/01/18

Je vous en parlerai d’ici à quelques jours.

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe », merci de votre attention à ce blog aux 200.000 visites…

A tout bientôt !

Roger Simons

 

 

 

 

 

 

LES FESTIVALS DE L’ETE A BRUXELLES…(A SUIVRE)

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe « bienvenue à Vous.

Je vous propose tout d’abord une republication sur l’ensemble des Festivals à Bruxelles, texte paru la semaine dernière.

Cliquez sur  » Festival Musiq 3 (Rtbf/Flagey Avant-Propos. »)

Ensuite vous trouverez sur le blog en trois parties le déroulement des trois soirs du Festival Musiq 3.

Un fabuleux programme !

Bonne lecture.

A tout bientôt !

Je vous laisse écouter cette magnifique chanson interprétée par Gilbert Bécaud :  » Le Rideau Rouge « …C’est rare maintenant un rideau au théâtre…A toi Gilbert .

Roger Simons

 

FESTIVAL MUSIQ 3 (RTBF/FLAGEY) AVANT-PROPOS +MIDIS MINIMES+BRUXELLONS

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe « , bienvenue à Vous tous pour découvrir ensemble la période « festivals » à Bruxelles, et ils sont nombreux.

Tout commence par…

FESTIVAL MUSIQ 3(RTBF/FLAGEY )

LE PLUS ROCK DES FESTIVALS CLASSIQUES

Un retour attendu avec impatience…

AVANT-PROPOS

(Laetitia Huberti/Benoît Debuyst ): Depuis sa création en 2011, le Festival Musiq’3 répond à une mission très claire: partager le plaisir de la musique classique avec un public aussi large, jeune et diversifié que possible.

À l’origine, l’intention était de créer un événement populaire de musique classique aussi fédérateur que possible, dont l’identité romprait avec les codes, les clichés et les stéréotypes trop souvent liés à ce genre musical. La volonté était de faire tomber les barrières psychologiques en proposant un événement particulièrement convivial, festif et accessible, tout en offrant une programmation incroyablement riche et dense, d’une qualité indiscutable. L’idée était de s’adresser aussi bien aux mélomanes avertis qu’aux curieux ou à ceux qui pensent que la musique classique n’est pas pour eux, de les inviter à partager des moments de rencontres et de découvertes aussi fortes qu’inattendues et d’ainsi vivre « l’expérience Festival Musiq’3 ». Tel était le défi.

Depuis six ans, les éditions qui se succèdent à Flagey témoignent du succès de la mission et de la satisfaction d’un public chaque année plus nombreux et plus fidèle. Le plus rock des festivals classiques fait désormais partie des incontournables de la scène classique bruxelloise et, si il évolue et se renouvelle d’année en année, il demeure avant tout un festival essentiellement ouvert. Ouvert à toutes les musiques: au classique bien sûr, mais également au jazz, à la world et même au rock. Ouvert à tous les musiciens: les grandes stars de la scène classique côtoient les jeunes pousses de nos académies et les étudiants des conservatoires. Ouvert à tous les publics: qu’on y vienne entre amis, en famille, en couple ou en marathonien solitaire, tous y trouveront le bonheur d’y partager des moments musicaux de grande qualité dans une ambiance conviviale et festive.

Aujourd’hui, face aux nombreux discours qui divisent, les valeurs au coeur du projet du Festival Musiq’3 résonnent plus fort que jamais et rendent sa mission d’autant plus pertinente et naturelle. Fédérer des artistes et des publics issus de diverses communautés, partager le plaisir des rencontres et des découvertes musicales, ou encore célébrer la richesse des différences tout en créant des ponts, c’est ce à quoi l’équipe du Festival vous invite le temps d’un week end…

 

 INFOS

Le premier rendez-vous du Festival 2017 est fixé au vendredi 30 juin, auquel s’ajouteront les samedi 01 et dimanche 02/07.

 Pour sa 7e édition, le Festival Musiq’3 met à l’honneur le roi des instruments, monstre sacré dans l’histoire de la musique : le clavier. C’est sous la thématique TOUCH, faisant à la fois référence aux touches du clavier et aux émotions que la musique a le pouvoir de susciter, que les festivaliers sont conviés à une programmation placée sous le signe de la jeunesse et de la découverte.

Si les touches du piano sont les plus connues du public, il ne faut pas oublier celles des accordéon, marimba, pianoforte, clavecin, orgue, célesta et autre bandonéon. L’ensemble de ces instruments originaux seront joués pour la plupart par la nouvelle génération de claviériste: les plus âgés ont à peine 30 ans, ne sont pour certains jamais venus à Bruxelles, mais font pourtant partie de l’élite internationale des claviers. Ainsi, aux cotés de Benjamin Grosvenor, on découvrira les pianistes Beatrice Rana, Seong-Jin Cho ou Thomas Enhco, le claveciniste Justin Taylor ou encore la marimbiste Vassilena Serafimova.

CE N’EST PAS TOUT…

Le Festival investit cette année de nouveaux lieux, et non des moindres tel l’Église de l’Abbaye de la Cambre, dont le décor unique et les orgues majestueux accueilleront le nouveau spectacle de la chanteuse pop-rock, An Pierlé, et le grand hall de l’Académie de musique d’Ixelles où Didier Laloy donnera la réplique à l’incroyable orgue mécanique issu de la folie créatrice de Walter Huss.

 

Enfin, autre nouveauté pour cette édition, 2017, le Festival Musiq’3 collabore avec la chorégraphe et artiste visuelle Isabella Soupart pour conceptualiser et scénographier une grande partie de ses concerts.

C’est donc une programmation audacieuse et pleine de surprises qui sera proposée ces 30 juin, 1er et 2 juillet. Petits et grands, curieux non-initiés et mélomanes avertis sont chaleureusement conviés à trois jours de folie musicale où près de 300 musiciens se réuniront pour plus de 50 concerts et animations en tous genres.

(Propos signés : Laetitia Huberti & Benoit Durbuyst)

Questionnaire précieux :

 » Qui dit clavier, dit piano ? Mais non !

« A la découverte du métallophone ! Mais oui !

« Ils sont trois pianistes, mais n’ont qu’un seul piano ! Aïe

Réponses : samedi 01 – foyer 3 – dimanche 02 – labo Marni

ET ENCORE…ET ENCORE…

LE GRAND CHAPITEAU ou LA GUINGUETTE DE FLAGEY

La soirée d’ouverture du 30 juin est déjà à marquer d’une pierre blanche, avec une démonstration de lindy hop et un concert du groupe Reverent Juke.

Le chapiteau se transformera pour l’occasion en véritable piste de danse, où se rencontreront danseurs professionnels et amateurs.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le Conservatoire occupera la scène du Festival.

Beau lien ! Belle histoire… La formidable aventure de l’Orchestre du Festival Musiq’3, qui s’est formé autour de Shirly Laub lors de la première édition, se poursuit depuis lors, et chaque année, l’orchestre éblouit le public par la qualité de son travail. Il ouvrira le festival par un concert consacré à Bach (#1) et interprétera aussi la Musique pour cordes, percussions et célesta de Bartok, commentée par Patrick Leterme.

Depuis quatre ans, l’orchestre de musique ancienne du conservatoire, le Regenc’Hips, se produit également dans le cadre du festival. Cette année, il accueille le célèbre ténor napolitain Marco Beasley, sous la direction de Nicolas Achten, pour un hommage à Monteverdi dont on fête le 450e anniversaire.

Enfin, Premières Scènes invite une série de jeunes pianistes du cours d’Eliane Reyes ainsi que les meilleurs ensembles de musique de chambre du Conservatoire des classes de Guy Danel, Muhiddin Dürrüoglu et Alain de Rijckere à se produire sur la scène du Studio 2 de Flagey. Parmi ces jeunes musiciens, un jury de professionnels choisit le Prix du Festival Musiq’3, qui se produira l’année suivante dans le cadre du festival.

AU PASSAGE

L’intervieweur: Pardon Madame, aimez-vous la radio?

L’interviewée : Beaucoup Monsieur, je suis friande de radio…

L’intervieweur : Bien. Vous aurez l’occasion de rencontrer les animateurs du Festival sur la place Sainte-Croix avec la possibilité de leur poser des questions.

L’intervieweuse : Magnifique !

Tout bientôt, je vous dévoilerai le premier jour, ou plutôt le premier soir : le vendredi 30/06

Plusieurs de ces nombreux spectacles se dérouleront au Théâtre Marni , à quelques pas de Flagey.

A suivre cet éclatant Festival Musiq 3 – 2017.

 

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe », merci d’avoir pris connaissance de l’avant-propos.

Dans les jours à venir, entrée sur le blog du premier jour…Patience.

Notre moment de séparation : Un autre Festival : MIDIS-MINIMES avec ses quarante concerts qui se donnent du lundi au vendredi à 12h.Des moments merveilleux.

Ce Festival débutera le 03/07 et se produira jusqu’au 31/08

 

 AUTRE GRAND FESTIVAL

Ces volées de comédiens sur les planches du Château du Karreveld.

Faut rigoler chantait Salvador

Faut rigoler avec les pièces proposées par le Festival BRUXELLONS, entre autres le bon accent bruxellois avec Bossemans et Coppenolle…

Une pièce des années du début 1930 et reprise des tonnes de fois. Comme cet été au Festival Bruxellons

Vous l’ai-je dit ? J’ai joué dans cette pièce lorsque j’avais près de 20 ans, j’interprétais le fils de Monsieur Bossemans, grand sportif. aux côtés des deux stars de l’époque : Gustave Libeau et Marcel Roels.

Première : le 11 juillet avec ce spectacle qui se produira durant tout le Festival !

Souvenirs ! Souvenirs !

LES FEUX DE LA RAMPE

Edition spéciale

A tout bientôt!

Roger Simons

 

 

 

 

 

 

 

(A)FESTIVAL MUSIQ 3 RTBF FLAGEY – PREMIER JOUR

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe », bienvenue au blog …

FESTIVAL MUSIQ 3-  RTBF- FLAGEY – THEATRE MARNI  PREMIER JOUR

VENDREDI 30 JUIN – 19 h – STUDIO 4

L’un des studios les plus magnifiques européen !

 

THE BACH TOUCH

Pour toutes les générations suivantes, Bach fut avant tout le maître du clavier. Son célèbre concerto pour 4 claviers, le seul de toute l’histoire de la musique, est interprété par 4 jeunes et brillants pianistes.

Et si Bach n’a jamais connu le piano, il n’aurait à fortiori jamais imaginé ses concertos joués par des marimbas. Dès ses premières notes, le Festival nous plonge dans l’univers des claviers.

Beatrice Rana,

Thomas Enhco, piano

Florian Noack, piano

Patrick Leterme, piano

Vassilena Serafimova, marimba

Alexandre Esperet, marimba

Orchestre du Festival Musiq’3        

Concept artistique & scénographie : Isabella Soupart

Scénographie : Jim Clayburgh

Vidéo : Jonathan Sullam , Isabella Soupart                 

Ensemble, ils scénographient l’édition 2017. Ils y interrogent l’acte de voir et d’entendre, développent un cadre visuel en contrepoint aux propositions musicales et travaillent, de même, avec certains ensembles musicaux à élaborer une appropriation de l’espace scénique renouvelée.

Design, danse/performance, vidéo et musique dialoguent et ouvrent à un imaginaire augmenté.

Assistante scénographe : Ellie Bryce

Stylisme : Marie Anne Dujardin

Excellent départ du Festival Musiq 3 – 2017.

VENDREDI 30/06 – 20 h – RTBF – FLAGEY – STUDIO 1

Amusante cette course du bas(studio 1) au haut(studio 4) toute la journée

Rassurez-vous , il y a des ascenseurs…

 

 LIEDER DE MOZART

On a dit des lieder de Mozart qu’ils nettoyaient l’âme et la voix. Avec un mélange de sérieux et d’ironie, de profondeur et de naïveté, le lied, chez Mozart, se fait le véhicule des sentiments tout en se distanciant de la couleur parfois dramatique de sa production théâtrale. Fraicheur juvénile et spontanéité, c’est aussi ce qu’apporte à ces lieder la voie cristalline de Jodie Devos. Un récital pour nettoyer l’âme.

Jodie Devos, soprano

Sebastian Wienand, piano forte

Isabella Soupart, concept artistique & scénographie         

Jim Clayburgh, scénographie

Jonathan Sullam, Isabella Soupart, vidéo

VENDREDI  30//06  – RTBF-  THEATRE MARNI 20h30

CANCIONES DE BUENO AIRES


Des bas-fonds aux riches salons de Buenos Aires, le tango est entré dans le quotidien de chacun grâce à sa poésie profondément urbaine et humaine.

Diego Flores et William Sabatier, tous deux issus de l’authentique veine tanguera populaire, distillent leurs tangos avec humilité et amour pour cette poésie porteña des années 30-40.

Avec :

William SABATIER, bandonéon


Diégo FLORES, chant


Romain LECUYER, contrebasse

VENDREDI   30/06 – 21 h – RTBF – FLAGEY- STUDIO 4

WEST SIDE STORY

 

D’un concept artistique et chorégraphique visuel nouveau.

Isabella Soupart investit la forme concertante et l’architecture spécifique de Flagey et aussi du Théâtre Marni, par delà l’identité du Festival.

Avec Jim Clayburgh et Jonathan Sullam, ensemble, ils investissent la forme concertante et l’architecture spécifique de Flagey et du Théâtre Marni, par-delà, l’identité du Festival. Ensemble, ils scénographient l’édition 2017. Ils y interrogent l’acte de voir et d’entendre, développent un cadre visuel en contrepoint aux propositions musicales et travaillent, de même, avec certains ensembles musicaux à élaborer une appropriation de l’espace scénique renouvelée. Design, danse/performance, vidéo et musique dialoguent et ouvrent à un imaginaire augmenté.

Intéressant ! A voir le résultat !

Duo Jatekok : Nairi Badal, Adélaïde Panaget, piano

Carlo Willems, Vassiléna Serafimova, percussions

Shantala Pepe, danse –      

Jim Clayburgh & Thom Louka: lumières

Vidéo: Jonathan Sullam

Assistante scénographe: Ellie Bryce

Stylisme: Marie Anne Dujardin

VENDREDI 30/06 – 22 h –  RTBF -FLAGEY STUDIO 1

PHILIPPE GRAFFIN

   

Philippe Graffin s’est forgé une solide réputation dans ses interprétations du répertoire français ; chose naturelle, sans doute, pour l’un des rares élèves de Josef Gingold, lui-même élève d’Ysaÿe, pour lequel ont été écrites la plupart des pièces du répertoire pour violon de cette époque. Remarqué par Yehudi Menuhin, il réalise son premier enregistrement sous sa direction avec le Royal Philharmonic Orchestra

Philippe Graffin, violon       

Lilli Maijala, alto       

Amy Norrington, violoncelle       

Jean-François Heisser, piano

Isabella Soupart, concept artistique & scénographie

Jim Clayburgh, scénographie

Jonathan Sullam & Isabella Soupart, vidéo

BRAHMS – Quatuor à clavier n° 1 en sol mineur

 VENDREDI 30/06 – 22h15 -RTBF- TER KAMEREN

Eglise de l’Abbaye La Cambre (orgue)An Pierlé Cluster(orgue)

 


 Un premier jour passionnant, très vivant , très joyeux aussi …

La suite ? Demain samedi 1er juillet DEUXIEME JOUR , de 11h a 23 h , avec 16 concerts !

FESTIVAL MUSIQ 3 – RTBF – FLAGEY & THEATRE MARNI

LES FEUX DE LA RAMPE

Edition spéciale.

Roger Simons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(B) FESTIVAL MUSIQ 3 -RTBF – FLAGEY – DEUXIEME JOUR

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe « , bienvenue à Vous.

DEUXIEME JOUR

SAMEDI 01/07 -RTBF – FLAGEY – 11 h Studio 4

 CONCERT VIVA  

 

 

 Un concert autour d’Antonio Vivaldi !

Extraits de : Concerto pour cordes en ré mineur, RV.127 – Concerto pour basson, cordes et continuo en la mineur, RV.500 – Juditha Trdi iumphans, RV.644 – Concerto da camera en ré majeur, RV.094 – Serenate a tre, RV.693 : La Senna Festeggiante – Orlando furioso, RV.728 – Concerto pour mandoline en do majeur, RV.425 – Gloria, RV.589 – Nisi Dominus, RV.608

De Vivaldi, on ne connaît que la musique. Ce que nous savons de sa vie se réduit à quelques clichés : un prêtre roux surdoué qui tombait amoureux des jeunes filles dont il avait la garde. Vincent Engel a croisé ces quelques éléments biographiques avec ce que la musique nous raconte. Il nous dévoile une personnalité complexe, tendre et roublarde, menteuse et égotique… Un véritable artiste !

Tout comme les musiciens , chanteurs,   metteur en scène Julia Szproch, soprano Sarah Thery, mezzo; Les Muffatti ;Vincent Engel, texte; Gabriel Alloing,, mise en scène et Pietro Pizzuti, notre brillant comédien.

(Avant-première mondiale)

SAMEDI 01/ 07 – RTBF- 11 h – THEATRE MARNI

MANU HERMIA

 

 

Manu Hermia et ses deux compagnons de route plongent le public au coeur des chansons populaires et l’invitent à comprendre comment différencier mélodie et harmonie .Par un jeu d’expérimentations savoureuses, ces trois musiciens confirmés nous montrent comment le jazz peut transformer, par l’improvisation, une simple mélodie en un petit bijou musical. Un spectacle à voir en famille.

Manu Hermia, saxophone

Sam Gertsmans, contrebasse       

Pascal Mohy, piano

SAMEDI 02/07- RTBF – FLAGEY -12 h – Studio 1

LUMEN TRIO

 

 

 Le Trio Lumen a obtenu le Prix Festival Musiq’3   2016.

Doués et sans complexe, ces jeunes musiciens nous proposent un programme à leur image, sortant des sentiers battus. Ils nous présentent la musique qu’ils aiment et nous font découvrir celle qu’ils ont dans la tête. Un programme qui leur ressemble…

Nicolaï Della Guerra, piano       

Boris Benasdia, violoncelle       

Naaman Sluchin, violon       

Sara Tan, danse

Isabella Soupart, concept artistique & scénographie

Jim Clayburgh, scénographie        

Jonathan Sullam, Isabella Soupart, vidéo

Arvo Pärt, Mozart, Adagio

Wolfgang Amadeus Mozart, Trio avec piano en si bémol majeur

Nicolaï Della Guerra, Contes de Lumen : n°1, 2, 3, 9

SAMEDI  02/07  – RTBF- FLAGEY- 14 H -STUDIO 1

En marge du spectacle…

 

 

 

ELIANE REYES & ZIDANI/ L’HISTOIRE DE BABAR…le petit éléphant…

Francis Poulenc s’empare de l’histoire du célèbre petit éléphant pour créer un conte musical aussi drôle et cocasse que poétique et tendre. Fidèle au texte de Jean de Brunhoff, le compositeur donne naissance à un monde sonore fascinant, plein de clins d’œil amusés que perçoivent volontiers petits et grands. Sans doute une des compositions les plus populaires de Poulenc, et une des plus accomplies qu’il ait écrite pour le piano.

Samedi 01/07 -RTBF –  14h30- Théatre Marni

LAUREAT SUPERNOV

 

 The future sound of classical music

Duo Levy – Idmtal-

Maya Levy, violon –         Matthieu Idmtal, piano – Ensembl’Arenski : Claire Dassesse, violon ,         Aurore Dassesse, violoncelle ,         Stéphanie Proot, piano Isabella Soupart, concept artistique & scénographie Jim Clayburgh, scénographie,          Jonathan Sullam, Isabella Soupart, vidéo

SAMEDI 01/07  RTBF- FLAGEY – 15 h – STUDIO 4

HOMMAGE A MONTEVERDI

Avec le ténor Marco Beasley .

De père anglais et de mère italienne, Marco Beasley grandit à Naples où il est très tôt en contact avec la  musique traditionnelle napolitaine et avec la musique ancienne et où son talent  vocal est très rapidement découvert. Au début des années 1980, il étudie la musique vocale de laRenaissance  et de la période  baroque ainsi que la littérature musicale des XVe et XVIe siècles . Il approfondit sa connaissance de la musique profane de l’Italie méridionale par l’étude des principes de base du récitatif  et de la poyphonie.Il suit également l’enseignement de Cathy Berberian dont il conserve une impression ineffable.

 

Marco Brasley est caractérisé par sa grande vitalité, une importante sensibilité, une vaste gamme de timbres différents et une présence scénique remarquable…

Marco Beasley

The Regen’hips

Nicolas Achten

SAMEDI O1/07- RTBF-FLAGEY-  16 h – STUDIO 1

FANNY AZZURO

 

La critique unanime s’est fait l’écho de son interprétation à la fois fulgurante ; virtuose et engagée où la fantaisie le dispute à la sensibilité.

Il se dégage de Fanny une plaisante aura de simplicité, de malice et de décontraction.

Lauréate de prestigieux concours internationaux dont le World Piano Competition à Cincinnati, Fanny Azzuro est invitée à se produire sur des scènes nationales et internationales, notamment aux États-Unis, au Brésil et en Europe. Elle consacre son premier enregistrement solo au répertoire russe qui lui est cher et dans lequel elle a choisi trois œuvres c Fanny Azzuro débride les genres et multiplie les expériences de chambriste.


Lauréate de prestigieux concours internationaux dont le World Piano Competition à Cincinnati (World medalist, 4e prix), Lalla Meryem à Rabat (Prix d’interprétation contemporaine et Prix Chopin), Washington International Piano Competition (demi-finaliste), Piano Campus (Prix d’interprétation contemporaine), Vulaines-sur-Seine (1er prix), elle est invitée à se produire sur des scènes nationales et internationales.

Fanny Azzuro, piano

Isabella Soupart, concept artistique & scénographie

Jim Clayburgh, scénographie

Jonathan Sullam, Isabella Soupart, vidéo

Avec les oeuvres de Sergei Rachmaninoff, Variations sur un thème de Corelli

Sergei Prokofiev, Sonate pour piano n°6 en la majeur Nikolai Kapustin, Variations

SAMEDI 01/07 -RTBF- 16h30- Théâtre Marni.

Seong Jin Cho -® Harald Hoffmann.jpg

L’ORCHESTRE DU FESTIVAL & PATRICK LETERME

Patrick Leterme et Orchestre Festival -® Festival Musiq'3.jpg

Carlo Willemens , percussions

Roberta Brambilla, harpe

Caridad Galindo, piano

Lionel Bams , célesta ,piano

ORCHESTRE DU FESTIVAL MUSIQ 3

Shirly Laub , direction

Patrick Leterme , commentaires

Au programme   Bela Bartok , Musique pour cordes, percussions et célesta…

SAMEDI 01/07 – RTBF-FLAGEY 17 h – STUDIO 4

SEONG-JIN- CHO

Pianiste , Seong-Jin – Cho , a remporté énormément de prix, un peu partout dans le monde.

Un musicien captivant!

Il a effectué énormément de tournées. Bien entendu , il a participé à de nombreux festivals européens , d’autres au Japon, en Chine et combien d’autres tel New York.

En tant que musicien de chambre, il a été invité à travailler avec la violoniste Chung Kyung-wha.

Son choix pour la Belgique : les quatre Ballades de Chopin et Claude Debussy(La plus lente- L’Isle joyeuse)

Seong-Jin Cho , piano

Isabelle Soupart, concept artistique & scénographie.

Jim Clayburgh ,scénographie

Jonathan Sullam, Isabella Soupart , video

 SAMEDI 01/07 – RTBF – FLAGEY- 18 h – STUDIO 1

ENSEMBLE SOLEDAD

Soledad -® DRGR.jpeg

Soledad fête en 2017 ses vingt ans et en profite pour effectuer un véritable retour aux sources ! La nouvelle formule trace un parcours original au travers des lignes mélodiques du tango nuevo d’Astor Piazzolla, mais se permet des incursions surprenantes dans des répertoires inattendus. Ravel et Prokofiev font ainsi l’objet d’arrangements particulièrement réussis, côtoyant des œuvres personnelles du trio.

D’autres oeuvres apparaissent également au générique : Debussy, Ravel, et d’autres…

Manu Comte, accordéon

Alexandre Gurning, piano

Jean-Frédéric Molard, violon

SAMEDI 01/07 – RTBF- 18h30 – Théâtre Marni

JUSTIN TAYLOR

A la fois claveciniste et pianiste, deux cultures voisines et amies.

JustinTaylor a remporté le 1er prix du Concours « Musica antiqua » 2015 de Bruges: le plus grand concours de clavecin au monde. Une récompense qui a donné un sérieux coup d’accélérateur à sa carrière…

Justin Taylor, c’est une personnalité vive, attachante, extrêmement à l’écoute des autres. Un musicien brillant, cultivé, mais dont la modestie et la simplicité feraient aimer le clavecin aux plus sceptiques!

Un musicien et une personne à découvrir sans détour, et sans délai!

C’est ce qui se passera le samedi 01/07 avec des oeuvres de Bach, Scarlatti , Ligeti ; Antoine et Jean -Baptiste Forqueray(17 ème)

Justin Taylor, clavecin       

Shantala Pepe, danse       

Isabella Soupart, concept artistique & scénographie

Jim Clayburgh, scénographie       

Jonathan Sullam, Isabella Soupart, vidéo

SAMEDI 01/07 – RTBF-FLAGEY- 19 h – Studio 4

THOMAS ENHCO(PIANISTE) & VASSILENA SERAFIMOVA( PERCUSSIONISTE)

 

 

Depuis sept ans, ils forment un duo hors normes. Funambules, leur premier disque, paraît le 8 avril chez Deutsche Grammophon et est déjà en précommande. Une création à leur image, à la croisée des genres, entre classique, jazz, influences contemporaines et improvisation. De Mozart à The Verve, de Bach à leurs propres compositions.

Une alchimie innovante entre marimba et piano, un numéro de haute voltige, à l’équilibre entre la rigueur du classique et la folie du jazz.

Depuis sept ans, le pianiste Thomas Enhco et la percussionniste Vassilena Serafimova forment un duo hors normes. Funambules, leur premier disque obtient un beau succès. Une création à leur image, à la croisée des genres, entre classique, jazz, influences contemporaines et improvisation. De Mozart à The Verve, de Bach à leurs propres compositions.

Isabella Soupart, concept artistique & scénographie

Jim Clayburgh, scénographie

Jonathan Sullam, Isabella Soupart, vidéo

SAMEDI 02/07- RTBF-FLAGEY – 20h  Studio 1

NEVERMIND

 

Nevermind -® Edouard Bressy.jpg

Quatuor traverso : clavecin, violon, flûte , viole de gambe et la musique de Bach et Telemann(mort en 1737.

Des musiciens passionnants , impressionnants de naturel et de justesse

Jean Rondeau , clavecin

Anna Besson(flûte)

Louis Creac’h (violon)

Robin Pharo (viole de gambe)

 

 

 

SAMEDI 02/07- RTBF- 20h30 – THEATRE MARNI

JEREMY HABABOU TRIO

 

 Jeremy Hababou a étudié au centre d’études de jazz à Tel Aviv (The Center For Jazz Studies), parrainé par le contrebassiste Avishai Cohen et en coopératio Jeremy Hababou a étudié au centre d’études de jazz à Tel Aviv (The Center For Jazz Studies), parrainé par le contrebassiste Avishai Cohen et en coopération avec la New School of Jazz de New York. Cette période, lui a permis de rencontrer et de jouer avec de nombreux musiciens israéliens dans les clubs de jazz de Tel Aviv.

En 2012, il rencontre la chanteuse Anne Ducros, qui l’invite à plusieurs reprises à venir jouer en France et à faire la première partie de ses concerts, au Festival de Jazz de Saint Rémy de Provence (septembre 2012) et au Théâtre Bobino (novembre 2013).

En 2013, Jeremy enregistre son premier album, en tant que leader, intitulé Run Away. Il fait appel au batteur Ziv Ravitz, au contrebassiste Haggai Cohen Milo et au saxophoniste et directeur artistique du projet Gilad Ronen.

Ses influences remontent aux racines du jazz : Art Tatum, Bud Powell ou encore Thelonious Monk. Mais ses compositions sont le fruit de ses expériences et d’inspirations diverses.

Qui dit mieux ?

Jérémie Hababou, piano, comp.       

Lukmil Perez, batterie       

Chris Jennings, contrebasse

SAMEDI 02/07 -RTBF-FLAGEY – 21 h – STUDIO 4

BEATRICE RANA

 

Un pur enchantement : tantôt éthérées, tantôt impressionnantes d’intensité » (Dallas Morning News), ses interprétations « rayonnent d’une fascinante humanité qui suspend l’orchestre à chacune de ses notes » (Huffington Post) : Médaille d’argent et Prix du public, la pianiste italienne Beatrice Rana a fait très forte impression au Concours Cliburn 2013.

Née dans une famille de musiciens à Copertino, dans la région des Pouilles, Beatrice Rana a commencé la musique à 4 ans et a donné son premier concert à 9 ans. Diplômée du Conservatoire Nino Rota, dans la classe de Benedetto Lupo, elle étudie actuellement auprès d’Arie Vardi à la Hochschule (Allemagne)

Beatrice Rana, piano       

Isabella Soupart, concept artistique & scénographie

Jim Clayburgh, scénographie       

Jonathan Sullam, Isabella Soupart, vidéo

On peut la regarder jouer au piano dans la musique de Johann Sébastian Bach « Variations Goldberg »

SAMEDI 01/07-RTBF-FLAGEY- 22 h – STUDIO 1

BELEM

Un duo formé par Didier Laloy et Kathy Adam, deux musiciens atypiques hors pair qui se connaissent et partagent les scènes depuis de nombreuses années. Ils ont sillonné les routes d’Europe .
Il aura fallu attendre 23 ans pour que leur complicité soit enfin mise en lumière. 
Depuis longtemps, le désir de flirter avec la musique de chambre les animait, et sans oublier la part expressive qui les a construit, ils nous offrent aujourd’hui un florilège de compositions au carrefour de leurs expériences. Une musique simple et forte, subtile et surprenante, où les souffles et les silences croisent avec élégance les rythmes les plus fous. Les images se succèdent, s’entrechoquent, se caressent pour nous conduire vers un 
univers singulier qui se construit tout au long de ce voyage musical .
Le plaisir qu’ils prennent à jouer ensemble devient palpable, et alors la maîtrise qu’ils ont de leur instrument, la joie qui émane de leur musique nous emporte et ne nous laisse pas indifférent.


Duo doux et audacieux, une rencontre tant attendue de deux artistes généreux.

  

 

Une belle journée  ! Une passion de la musique de grande qualité.

Rendez-vous demain  à  10 h , studio 1 pour un concert avec les élèves de l’Académie d’Ixelles.

A dans quelques heures…

FESTIVAL MUSIQ 3- RTBF  – FLAGEY – THEATRE  MARNI

LES FEUX DE LA RAMPE –

Edition spéciale

Roger Simons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(C)FESTIVAL MUSIQ 3 – RTBF-FLAGEY- THEATRE MARNI – TROISIEME JOUR


Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe », bienvenue à Vous.

FESTIVAL MUSIQ 3 – RTBF- FLAGEY -TROISIEME JOUR

DIMANCHE 02/07 – 10 h – Studio 1

Dernière journée…

CONCOURS DES ELEVES DE L’ACADEMIE D’IXELLES

Un programme pas encore déterminé.

Surprise !

 

DIMANCHE 02/07 – RTBF- FLAGEY- 11 h – Studio 4

THEATRE MUSICAL –

MOMO

Une étrange histoire de voleurs de temps et d’une jeune enfant qui rendit aux gens le temps volé.

 

MOMO_visuel1 (c) Mohamed Yamani.jpg

Patrick Leterme nous revient avec un opéra-spectacle musical et théâtral avec et pour les enfants. Plus tendre et poétique que jamais, il nous propose une histoire qui fait réfléchir. Une adaptation d’un grand classique de Michael Ende, prix allemand de la littérature jeunesse. Momo, une histoire où les enfants donnent une leçon de vie aux adultes pressés.

Patrick Leterme, comp., dir

Nicolas Stevens, arr.

Matteo Gheza, chorégraphie

Gaël Bros, costumes       

NN, illustrations / scénographie       

Chris De Moor, Leandro Lopez Garcia, NN, chanteurs solistes

Choeur d’enfants : Tessa Balzano, Clara Barlow, Aïssatou Barry, Manuel Bros Vasquez, Boyan Delattre, Kloé Habazaj, Louka Humblet, Alyssia Lemaire, Julius Proost, Loïse Quertinmont, Nour Verkindere

Candide Symphonic Orchestra Symphonic Orchestra  

Flagey, Festival Musiq’3, Festivals de Wallonie, Palais des Beaux-Arts Charleroi, Opéra Royal de Wallonie, Candide… 

 

Pierre Bartholom+®e -® Caroline Doutre-Paris.jpg

Ce théâtre musical, magnifiquement réalisé et interprété par ces jeunes acteurs a été programmé musicalement par Pierre Bartholomee qui a travaillé longuement avec la RTBF et qui a choisi quelques-unes de ses compositions: « 13 Bagatelles » opus° 4 en si mineur – pour piano et un quintette avec clarinette dont il est également le compositeur.

Il a choisi aussi les »Bagatelles  » op 126 n° 4 en si mineur  de Beethoven ainsi que deux oeuvres , l’une de Claude Debussy(quatuor à cordes ena sol mineur) et Robert Schumann (Waldsenen op.82)


 

DIMANCHE 02/07 – RTBF- FLAGEY – 14 h – Studio 1

Deux sonates de Beethoven – Sonates 23 et 21- jouées par Olga Pashchenko

 

DIMANCHE 02/07 – RTBF  14h3O – Théâtre Marni

MNM TRIO , considéré comme un orchestre de poche!

3O doigts, 6 mains, un piano, des mouvements acrobatiques

Myriam Ayari, Nicolas Collinet, Matthieu Normand, piano

 

 

DIMANCHE 02/07 – RTBF-FLAGEY 15 h – Studio 4

PRIX DU CONCOURS REINE ELISABETH 2017

Sara Tan, danse,

Isabella Soupart , concept artistique & scénographie

Jim Clayburgh , scénographie

Jonathan Sullam , Isabella Soupart, video

DIMANCHE 02/07 – RTBF – FLAGEY-  16 h Studio 1

BRAM DE LOOZE, PIANO FORTE

Isabella Soupart

Jim Clayburgh

Jonathan Sullem

 

DIMANCHE 02/07 – RTBF 16h30   – Théâtre Marni

LES ACCORDEONS

Tuur Florizone : accordéon chromatique

Didier Laloy : accordéon diatonique.

 

DIMANCHE 02/07 -RTBF-FLAGEY  – 17 h – Studio 4

CHOSTAKOVITCH / SYMPHONIE 1

 

DIMANCHE 02/07 RTBF-FLAGEY  – 18h – Studio 1

FIREFLIES

Thomas Enhco Trio :

Thomas Enhco, piano

Jeremy Bruyere, contrebasse

Nicolas Charlier, batterie

Benjamin Ribolet, ingénieur du son

 

DIMANCHE 02/07 – RTBF- 18h30 – Théâtre Marni

ANNE-CATHERINE GILLET & QUATUOR GIRARD

 

Mélodies françaises.

Hugues Girard, Agathe Girard, violon

Odon Girard, alto

Anne-Catherine Gillet, soprano

Nathanaël Gouin, piano

Quatuor Girard:

Lucie Girard, violoncelle

Maurice Ravel, Mélodies grecques

Anton Webern, Langsamer Satz

Ernest Chausson, Poème de l’amour et de la mer

En coproduction avec la Chapelle Musicale Reine Elizabeth

DIMANCHE 02/07 -RTBF-FLAGEY -19h30 – Studio 4

BEJAMIN GROSVENOR : THE BRITISH TOUCH

Benjamin Grosvenor, piano

Brussels Philharmonic

Michel Tabachnik , dir.

Isabelle Soupart ,concept artistique & scénographie.      

Jim Clayburgh , scénographie

Jonathan Sullam ,Isabella Soupart, video

Leonard Bernstein, West Side Story : Ouverture Franz Liszt, Concerto pour piano et orchestre n°1 en mi bémol majeur

Manuel De Falla, El sombrero de tres picos : Suite n°2 Gabriel Fauré, Elégie pour violoncelle et orchestre

Franz Liszt, Rhapsodie hongroise n°2

Johannes Brahms, Danse hongroise

 

FIN

Un Festival  Musical grandiose qui nous fait découvrir la musique , les compositeurs,  les musiciens.

Un vrai bonheur !

Nous avons à applaudir tout ce monde réuni  et à  remercier cette fameuse équipe du FESTIVAL MUSIQ 3- RTBF – FLAGEY – THEATRE DU MARNI

Rendez-vous  l’année prochaine.

Je clôture  ce  « Festival Musiq 3 » sur mon blog avec  une musique de Duke Ellington  qui a été l’indicatif de l’émission  « Les Feux la Rampe  » diffusée sur les antennes de la RTBF.

A tout bientôt !

Roger Simons

Edition spéciale.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE CARRE LONG- JOSE PEREZ-(THEATRE LA CLARENCIERE )

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe « , bienvenue à Vous.

LE CARRE LONG – JOSE PEREZ (THEATRE DE LA CLARENCIERE)


Un florilège de musique, de poésie, d’amour et d’humour, de tendresse et de coups de gueule. 
Le tout lié par un fil rouge : la solidarité, la fraternité et le respect de l’autre.

Avec comme toile de fond, le 300ème anniversaire de la franc maçonnerie.

Des textes à dire, à lire, à jouer, en solo, en duo, en groupe.

Des chansons et en bouquet final « Le temps des cerises » repris à l’occasion du 300ème anniversaire de la franc-maçonnerie.

LE CARRE LONG

José Perez nous raconte  l’histoire d’une femme d’un âge… respectable. Oh, on ne l’a pas toujours respectée. On l’a parfois maltraitée. On l’a toujours maltraitée dans les dictatures. Certains ont voulu lui faire la peau. Mais elle est toujours là. C’est une femme honorable diront les uns,  un peu coquette diront les autres. On ne lui connait pas de mari. Elle est veuve depuis très longtemps. On lui connait des dizaines, des milliers, des millions d’enfants, les enfants de la veuve.  Des filles et des garçons. Ni plus fins ni plus bêtes que le commun des mortels. Des chenapans, des voyous parfois, des gens bien de temps en temps.

Une histoire étonnante de musique et de poésie.

Coups de coeur d’un poète…

La chanteuse (de rue) Coline Malice allume la scène de La Clarencière avec François Mairet, Myriam Kaminski, Cécile Rigot et Kate Rizzi. Et José Perez,, auteur de textes des plus brillants et magnifiques à lire et à entendre.

Mise en place : José Perez.

Coups de cœur d’une chanteuse ! 
Coups de sang d’un poète ! 
Coups de gueule d’un maçon.

Des textes à dire, à lire, à jouer, en solo, en duo, en groupe. 
Des chansons et en bouquet final « Le temps des cerises » repris par tous, acteurs et spectateurs.

Je vous propose de vous rendre à La Clarencière ce samedi ou dimanche…



José Perez : Entrez dans mon carré long…

Venez, entrez dans mon carré long, je vous ouvre les portes.


Tout carré long est un rectangle, tout rectangle n’est pas nécessairement un carré long.

Question de proportion.

 Mais ce n’est pas ça qui compte.

Mon carré long est un temple. Ouvert sur trois pas, sur un signe ou un mot.



Il y a dans mon carré long des colonnes découvertes à vous faire frémir de liberté. A leur fût, nous avons disposé des grenades et d’autres fruits. N’allez pas avoir faim ou soif. 

Nos colonnes ne sont ni gothiques ni romaines. Ni hindoues ou crétoises. Elles sont la vie et donc elles sont gothiques et romaines, hindoues et crétoises. 

En leurs moulures, des mains tendues et des bras offerts.

D’abord construire un beau rectangle. 

En supprimer les liens les sangles. 

Le rendre fort et libre et fou. 

Ne pas le faire trop à la hâte. 

User doucement de la latte. Et du crayon par petits coups 

Ensuite ouvrir ces quelques pages…

En découvrir non les messages , 

mais la seule fraternité .

Un peu d’espoir…Des coups de cœur des coups de gueule 

Des mots d’amour et d’amitié

…

LE CARRE LONG

Des textes à dire, à jouer, en solo, en duo , en groupe. C’est ce que fait la troupe.

Des chansons et en bouquet final « Le temps des cerises » repris par tous (acteurs et spectateurs)


José Perez : User du crayon par petits coups. Ensuite ouvrir ces quelques pages. En découvrir les messages. La seule fraternité. Un peu d’espoir. Des coups de cœur, des coups de gueule. Des mots d’amour et d’amitié…

LE CARRE LONG

Un très beau spectacle inattendu ! Un spectacle qui nous fait rêver !

François Mairet(comédien) nous lit les textes superbes de José Perez.

Coline Malice chante et joue de l’accordéon. C’est très beau !

Myriam Kaminski , Katia Rizzi et Cécile Rigo jouent , disent ces beaux textes. Elles le font avec délicatesse, avec tendresse, avec amour. Elles chantent aussi avec finesse ! Elles sont magnifiques. Elles nous font rêver !

Le texte est publié intégralement aux Editions Narnjo (en vente au Théâtre)

COUP DE COEUR D’UN POETE

COUP DE GUEULE D’UN MACON

La jeune femme de 300 ans figure sur le plateau du théâtre de la Clarencière. Elle est belle cette femme ! Elle est troublante…

Venez ! Venez ! Formons la chaîne d’union…

LE CARRE LONG / JOSE PEREZ

Je suis un poète, je ne sais faire que ça : rêver

Je ne sais faire que ça : chanter.

Je ne sais faire que ça : aimer.

Je suis un poète….

LE CARRE LONG

Jusqu’au 25/06/17

THEATRE LA CLARENCIERE

Rue du Belvédère 20 -1050 Bruxelles

Infos Réservations : 02 / 640 46 70


Amis l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe « , merci de votre présence.

Notre moment de séparation : Ce samedi soir à 23h sur RTL-TVI:  « BENOIT POELVOORDE & DANY BOON, LES SECRETS DE LA REUSSITE. »

A ne pas rater !

A tout bientôt !

Roger Simons

 

BLED RUNNER – FELLAG – (THEATRE 140)

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe », bienvenue à Vous !

« L’humour, c’est quand on rit quand même' »

(Mark Twain)

Ne ratez pas ce spectacle ce samedi soir au 140.

90 minutes de rire !

L’auteur , Fellag , est aussi l’acteur .

Absurde , second degré, bonne humeur et humour noir : rit de tout et surtout de ce qui unit et désunit les cultures. Provocateur, il observe les travers des uns comme des autres, dénonce les clichés et tout ce qui sème la zizanie entre les hommes. Il repousse les limites de la bienséance. Ses spectacles s’enracinent dans l’histoire tumultueuse de la France et de l’Algérie, mais aussi dans la sienne.

Ses éclats de rire n’épargnent personne. Et pourtant, Fellag a avant tout une main tendue, brisant les a priori avec un sourire immense et une poésie irrésistible.

Il dynamite les sujets qui fâchent et déboulonne avec méthode les clichés qui minent le dialogue entre nos deux sociétés. Djurdjurassique Bled, puis de Un bateau pour l’Australie, au Dernier Chameau, à Tous les Algériens sont des mécaniciens, son Petits chocs des civilisations, ses one man shows offrent le florilège d’une prose insolente, désopilante et optimiste. C’est dans ce vivier que Fellag vient puiser les textes de Bled runner pour réinventer un spectacle avec le regard d’aujourd’hui. La résonance de son humour fait de Fellag un indispensable prophète.

Sa complice , Marianne Epin, met en scène cette rétrospective.

Fellag » Pour boucler une longue boucle entamée avec  » Djurdjurassique Bled  » (1995), j’ai intitulé mon nouveau spectacle  » Bled Runner « .
Il sera constitué de textes puisés dans la matière de tous les spectacles que j’ai écrits pour la scène depuis maintenant vingt ans (…).
 » Bled Runner  » sera donc une sorte de best of, mais pas comme on l’entend habituellement. L’idée ne sera pas de présenter de manière linéaire les meilleurs morceaux de chacun des spectacles, mais d’organiser un voyage labyrinthique à travers toutes ces œuvres pour en cueillir les sujets les plus signifiants, les plus marquants, pour ensuite les mêler, les réinventer avec le regard d’aujourd’hui afin de créer un spectacle nouveau.
Cet enchevêtrement s’articulera autour des thèmes qui nourrissent ou pourrissent l’imaginaire  » intranquille  » de nos deux sociétés française et algérienne. Le but est évidemment de continuer à en parler de façon décomplexée pour laver le mauvais sang qui en irrigue les veines. Car il est urgent d’exorciser ces sujets qui minent les rapports entre nos deux mondes.
 Ces rapports sont si tendus, si délicats que seul l’humour peut les caresser sans se brûler les doigts. Cette nécessité de retrouvailles heureuses de  » deux  » publics qui dialoguent à travers des histoires poussées aux extrêmes de leur absurdité, s’est imposée à moi au fur et à mesure de ma confrontation jubilatoire avec ce même public uni pour rire de tout ce qui fait mal à notre mémoire et à notre présent communs. « 

Coup de chapeau à Fellag !

Précipitez-vous au Théâtre 140 ce soir à 20h30. Vous passerez une soirée des plus joyeuses.

FELLAG

THEATRE 140

Avenue Plasky 140 – 1030 Bruxelles

Infos Réservations : 02 / 7339708

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe  » , merci de votre attention et votre présence au blog.

A tout bientôt !

Roger Simons

 

 

 

 

SUR UN AIR DE CINEMA (CAFE-THEATRE LA SAMARITAINE)

 


Si vous aimez le cinéma…

Si vous aimez retrouver ou découvrir des noms d’acteurs

de cinéma, des titres de films , des chansons tirées de ces films ?

_MG_6045.JPG

 Si vous aimez vivre dans une ambiance cinématographique…

Rendez-vous immédiat à La Samaritaine…

Rencontre avec Laurence , Marie-Gaële et Yvann…

c2.jpg

c3.jpg

L’univers cinématographique est riche en émotions et en sensations mais c’est la musique qui habille les films et joue un rôle tel qu’elle en devient parfois culte.

On pense entre autres à « Un homme et une femme » de Lelouch et son cultissime « Chabadabada »

Les chansons choisies sont  parfois très connues et parfois inattendues. Mais la volonté est de rester toujours proche du public dans une atmosphère intimiste.

Ainsi le spectateur voyage et redécouvre des classiques, réinterprétés voire dépoussiérés.

Saurez-vous retrouver ces belles mélodies, souvent agréables ?

Saurez-vous retrouver les titres des films d’où sont tirées ces chansons et musiques ?

Un jeu passionnant ! Un jeu amusant ! Un jeu de culture cinéma !

 

c12.jpg
De New York à Michel Legrand , de Marilyn à Romy Schneider en passant par le cinéma de Nougaro, vous allez découvrir ce cabaret pétillant et dansant , qui vous emmène dans un voyage à travers le cinéma français et américain, accompagnés d’une multitude de chansons cultes .

Du Chabadabada au Tourbillon de la vie, ce patchwork musical , des chansons les plus connues au plus inattendues , vous seront servies avec brio par deux comédiennes épatantes et talentueuses accompagnées par un jeune pianiste dans un mélange de danse , de chant et de texte.

c22.jpg

Les deux actrices, Laurence et Marie-Gaëlle sont dynamiques, savoureuses, joyeuses et…belles !

 c3.jpg

 

ac14.jpg

 

 Le pianiste, Yvann , très doué pour jouer quelques notes qui   rappellent la musique des films.

Tout va très vite ! Pas le temps de réfléchir ! La réponse doit être immédiate.

On s’amuse comme des fous ! On fait preuve de nos connaissances sur le cinéma !

 

c10.jpg

 SUR UN AIR DE CINEMA

Laurence Briand (comédienne)

Yvann Drion (pianiste)

Marie-Gaëlle Janssens

Mise en scène active : Laurence Briand

Assistanat et coaching vocal : Marie-Laure Coenjaerts

Chorégraphie : Aline Savé

Production Toc Toc Art

SUR UN AIR DE CINEMA

Jusqu’au 17/06/17

CAFE  THEATRE LA SAMARITAINE

Rue de la Samaritaine 16 – 1000  Bruxelles

Infos Réservations :  02 / 511 33 95

c6.jpg
 

 Amis de l’émission/blog «  Les Feux e la Rampe », heureux de votre présence sans cesse croissante . Merci beaucoup.

Notre moment de séparation : Le film de François Ozon  » L’AMANT DOUBLE « 

Trois comédiens : Marine Vacth, Jérémie Renier et Jacqueline Bisset.

En un mot , c’est le portrait de l’inconscient féminin

François Ozon : Avec ce film , j’ai pu lâcher les fauves « ( Le Mad)

Bonne soirée !

A tout bientôt !

Roger Simons

 

 

 

 

 

 

 

 

J.J.J.LE BOUQUET FINAL (CAFE THEATRE LA SAMARITAINE)+ BEATLE JUICE

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe », bienvenue au blog.

C’est demain mardi et mercredi.

Pour ces dernières soirées du Jeune Jazz Belge, La Samaritaine et Lola Bonfanti vous proposent deux soirées uniques avec un festival de surprises réalisées par les musiciens ayant animés ces mercredis J.J.B. depuis leur création.

 Une quintessence du répertoire des participants permettra de faire vivre un moment musical absolument unique. Avec des rencontres de musiciens exceptionnels.

Pour la première fois, sera joué un morceau spécialement écrit en 1986 par Jean-Christophe Renault pour 
La Samaritaine. Les musiciens du J.J.B. vont mettre en forme cette création en hommage à ce lieu magique qu’est La Samaritaine.

Cette soirée Jazz, sera à nulle autre pareille.

Un voyage musical instrumental, chanté et surtout truffé de surprises…

C’est la fête !


INFO : La Samaritaine reste au 16 de la rue Samaritaine – 1000 Bruxelles jusqu’au 15 juillet.

Après c’est une autre aventure.
Huguette Van Dyck nous en reparlera en son temps !

LE BOUQUET FINAL

13 ET 14/06

 CAFE THEATRE LA SAMARITAINE

Rue de la Samaritaine   16 – 1000 Bruxelles

Infos Réservations: 02/511 33 95

 Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe « , merci pour votre regard sur mon blog.

Notre moment de séparation :   BEATLEJUICE.

Un énorme bravo à Dominique Jonckheere qui nous a offert durant trois jours un spectacle tout à fait extraordinaire consacré aux Beatles , au Théâtre Royal du Parc.

Pendant plus de deux heures , il nous a raconté et interprété à nulle autre pareille les compositions les plus géniales des Beatles, en s’accompagnant de ses instruments de prédilections : guitares , basse, piano , percussions…

Unique ! Fantastique!

Ses prochains spectacles au Festival de Théâtre de Spa , mois d’août.

Je vous en parlerai .

A tout bientôt !

Roger Simons

 


 

 

 


 

 

E

En attendant

En attendantLa Samaritaine : g: La Samaritaine reste au 16 rue de la Samaritaine – 1000 Bruxelles jusqu’au 15 juillet 2017