MORT DE LA GRANDE COMEDIENNE : SUZY FALK

 

Amis de l’émission/blog  « Les Feux de la Rampe « , j’ai appris la mort de Suzy il y a quelques heures.

 

J’avais encore bavardé avec elle il y a quelques semaines.

 

Comme toujours, elle était joyeuse, drôle, pétillante.
Sa disparition  inattendue me touche beaucoup.

 

Je l’avais longuement interviewé pour l’émission/blog  « Les Feux de la Rampe » , il y a un peu plus d’un an.

 

Si vous désirez retrouver  notre grande comédienne  disparue,cliquez  sur   « rechercher »  (colonne droite) et indiquez   SUZY FALK.

 

Apparaît  l’interview sous le titre  « (5) Festival Les 20 ans Festif – Suzy Falk (Théâtre Le Public) »

 

Nous ne l’oublierons jamais notre Suzy.

 

Nous l’avons tant aimé !

 

 Roger Simons

 

LA MELODIE DU BONHEUR(LA SUITE)FESTIVAL  » BRUXELLONS « 

 


 


« Si l’on ne peut plus imaginer une éducation qui ne soit pas nationale, je ne peux imaginer une forme de théâtre contemporain qui ne soit pas populaire . »

 

(Jean Vilar)

 

 

FESTIVAL  «  BRUXELLONS » 17e ANNEE CONSECUTIVE..

.

 

Pour répondre à  Jean Vilar,  «  Bruxellons » est certes un festival populaire doté d’une programmation de coups de cœurs théâtraux.

 

Nombreuses des pièces à l’affiche ont été créées durant la saison théâtrale écoulée. Des pièces qui ont connus un gros succès dans les différents théâtres de la capitale.

 

L’affiche du Festival « BRUXELLONS » 2015 est très diversifiée.

 

De l’humour bien sûr avec des spectacles comme «  Si c’était à refaire » de Laurent Ruquier , «  L’invité » de David Pharao, « Conversations avec ma mère » de Santiago Car       los Ovès Jordi Galceran ( le plus gros succès de la saison dernière),

 

« Coming Out »  d’après trois romans de Tom Lanoye,

 

« Pop Corn » de Pietro Pizzuti, et «  L’Initiatrice »  aussi de Pietro Pizzuti à qui le Festival rend honneur. 

 

Un personnage fantastique Pietro : professeur, écrivain, traducteur,  auteur dramatique, metteur en scène , comédien…

 

Un homme d’une qualité humaine  rarissime.

 

Un homme de théâtre parfait !

 

 

 

FESTIVAL « BRUXELLONS »   (la suite)

 

 

 

Et d’autres pièces…comme «  Le Capitaine Fracasse » de Théophile Gautier…comme «  Cincali » de Nicola Bonazzi et Mario Perrotta… comme..comme…

 

 Si vous suivez régulièrement  les émissions/blog «  Les Feux de la Rampe », vous avez dû prendre connaissance  de mes chroniques . Vous pouvez même les retrouver dans les archives du blog en cliquant  sur «  rechercher « (colonne de droite)  en indiquant le titre de la pièce.

 


 

 

 

 

LA MELODIE DU BONHEUR

 

C’est l’événement du Festival « Bruxellons » 2015.

 

Monter une œuvre de la complexité  de « The Sound of Music » ne s’improvise pas et nécessite une équipe hyper compétente  prête à travailler sur un long terme , ce qui se passe en ce moment avec ce spectacle.

 

Une fameuse dramaturgie ! Une mise en scène  très inventive ! Une retraduction de l’œuvre !

 

Il faut des spécialistes enthousiastes pour assumer tout ce travail . Et ils sont là,  nombreux, sur le « théâtre » du Karreveld !

 

 

 


 

 

 

 

Merci à Charles Aznavour.

 

Ils seront tous là  les musiciens, les comédiens  les magiciens…sans oublier les danseurs…sans oublier  les enfants…les chorégraphes, les coaching , le scénographe , les ingénieurs du son et de la lumière, et tout le personnel de la troupe.

 


 

 

 

 

LA MELODIE DU BONHEUR

 

Une vingtaine de chansons. La partition comprend une soixantaine de moreaux. La musique est aussi souvent présente durant les parties parlées, et elle est aussi signifiante que les textes.

 

Cette écriture à deux dimensions est l’une des raisons principales rendant indispensable la présence d’un orchestre « live ».

 

Durant les répétitions,  le metteur en scène et le chef d’orchestre s’accordent sur la manière dont la musique doit exister à côté du texte, comment  elle doit habiller l’action des comédiens ou s’y opposer.

 

Les comédiens, eux, doivent apprendre à composer avec le message délivré par ces artistes cachés dans la fosse. d’orchestre.

 

RICHARD  RODGERS, LA MUSIQUE

 

OSCAR HAMMERSTEIN, LES PAROLES

 

Deux énormes personnalités de la comédie musicale américaine.

 

HOWARD LINDSAY & RUSSEL CROUSE, le livret, inspiré par « The Trapp Family Singers » de Maria Augus

 

 

 

 

 

 

 

Julie Andrews a joué et chanté plusieurs œuvres de Rodgers & Hammerstein. Mais la plus importante sans conteste, c’est bien « The Sound of Music »

 

Je viens de retrouver  une vidéo où l’on voit Julie Andrews en concert interprétant cette fabuleuse musique.

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 11 juillet : Le grand jour ! Celui de la première représentation de  LA MELODIE DU BONHEUR.

 

Avec , dans les rôles principaux :  Laure Godisiabois Maria), Wim Van Den Driessche et Antoine Guillaume(Capitaine Van Trapp, en alternance) , Marie-Laure Coenjaerts( La Mère Supérieure), Pierre Pigeolet (Max) , Perrine Delers (Baronne Elsa Schraeder) …

 

Mise en scène : Daniel Hanssens & Jack Cooper 

 

Direction musicale :  Pascal Charpentier.

 

 

Et comme on le dit aux acteurs avant qu’ils n’entrent en scène : « M…. », le mot du Général Cambronne à Waterloo,  ici, une façon de souhaiter bonne chance !

 

 

Amis  de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe » , je vous retrouve dans quelques heures  avec mes propos sur  ces Festivals de l’été qui nous apportent beaucoup de   « bonheur » !

 

Notre moment  de séparation : Une courte sélection de comédies musicales  de Rodgers et Hammerstein.

 

So long !

 

 

 

Roger Simons

 

 

 

 

 

 

LES AMIS DU PLACARD(LA SAMARITAINE)+LES DEUX « MARIUS » +LA SYMPHONIE FANTASTIQUE + ERIC ANTOINE

 

Un fameux choix très diversifié…Jugez plutôt…

 

Les Théâtres de Bruxelles ont fermé leurs portes en cette période de vacances. A l’exception tout de même de ce Café Théâtre dirigé par Huguette Van Dijck : La Samaritaine.

 

Encore cinq jours avec ce spectacle à la fois cruel, drôle, inquiétant, explosif…

 

 

IMG_8217.jpg

 

 LES AMIS DU PLACARD

 

Une pièce de Gabor Rassov , créée au Théâtre La Pépinière(France) le 7 septembre 2010, mise en scène par Pierre Pradinas et joué par Didier Bénureau et Romane Bohringer ( une référence)

 

Une heureuse idée de la Compagnie Théâtrale Belge «  La Didascalie » de créer la pièce à la Samaritaine, mise en scène par Gregory Bergez et interprétée par quatre comédiens dits « amateur ». Ce terme «  amateur  n’est pas une critique. Au contraire.

 

Un acteur amateur est celui qui joue pour son plaisir  et d’une manière bénévole. Certains deviennent d’ailleurs des acteurs professionnels.

 

LES AMIS DU PLACARD

 

Avec Patricia Bernard, Bernard Favart, Agnès Orlandini et Sébastian Vanderick.

 

IMG_8259.jpg

 

Syno : Profitant d’une vente promotionnelle dans une grande surface, Jacques et Odile s’achètent un couple d’amis. Ils les gardent dans un placard et les sortent régulièrement dans l’espoir de passer de bonnes soirées.

Jour après jour, ils se montrent de plus en plus exigeants avec ces amis qu’ils ont tout de même payé assez cher.

Et de l’exigence à l’abus, il n’y a qu’un pas…

 

 

 IMG_8190.jpg

 

Jacques : Ma femme Odile et moi, nous nous emmerdions .

 

Au bout de vingt ans de mariage, l’interminable litanie de soirées ultra-chiantes devant d’atroces émissions de télévision commençait à jeter un froid entre nous

 

Et ce n’est pas la relation sexuelle trimestrielle qu’Odile me consentait à contre-cœur qui risquait de nous rapprocher.

 

Nous étions au bord de la rupture et qui dit rupture dit frais d’avocat, pension alimentaire , partage des biens…

 

C’est à ce moment-là qu’Odile a lu une publicité pour une vente promotionnelle d’amis.

 

Odile : Au début, cela m’a  surprise, je ne pensais pas qu’on pouvait s’acheter des amis, je croyais qu’il fallait s’en faire ! Encore une idée reçue…

 

Jacques : Un simple coup de fil nous confirma que nous ne nous trompions pas . Des « amis »  étaient bien à vendre. La jeune femme qui nous répondit nous signala qu’il s’agissait pour la plupart de chômeurs en fin de droits, de  sans papiers au bord de l’expulsion ou de désespérés qui ne voyaient plus d’autre issue à leurs vies ratées que de vendre leur amitié au plus offrant.

 

Odile : Nous avions justement de petites économies.

 

Pourquoi ne pas se faire plaisir…La vie est courte…Nous avons donc décidé de nous payer un couple d’amis.

 

Jacques : Le choix fut loin d’être simple. Il y avait des gens simple très bien…

 

 

 

IMG_8186.jpg

 

C’est une pièce surréaliste, excessive, avec deux personnages – j’évoque ici  ce vieux couple – qui sont devenus des êtres monstrueux.

 

Le couple acheté est adorable. Ce sont deux jeunes mariés : Guy et Juliette, sa femme.

 

Dans cette comédie vacharde de Gabor Rassov  ce ne sont pas les portes qui grincent, mais l’humour.

 

Il y a d’ailleurs une dimension humoristique.

 

 

IMG_8254.jpg

 

 

 On rit beaucoup ! On aurait envie d’enlever ce couple à ces deux vieux salauds.

 

Le style de la pièce est percutant. Son sens du dialogue réjouissant !  L’auteur dépasse les limites du raisonnable, ne serait-ce déjà qu’avec cette idée du placard.

 

 

IMG_8269.jpg

 

 

LES AMIS DU PLACARD

 

Gabor Rassof est un écrivain atypique, homme de plateau. Il ne cesse d’explorer, pièce après pièce, nos mythologies pour en débusquer les monstres…

 

Ces deux monstres et ces deux jeunes mariés vivent encore à la Samaritaine jusqu’à samedi prochain.

 

Si vous vous rendez  dans ce «  lieu », méfiez-vous de Jacques et Odile…Ils sont dangereux…

 

 

LES AMIS  DU PLACARD

 

 

IMG_8317.jpg

 

t

 

 

CAFE THEATRE LA SAMARITAINE

Rue de la Samaritaine 16 – 1000  Bruxelles

Infos Réservations : 02 / 511 33 95

 


 

 

Parmi ces stars d’une autre époque : Raimu, l’un des grands comédiens des années 30, 40…

 

Je vous propose un regard particulier sur deux films  quelque peu semblables quant  à l’histoire,  mais complètement différent quant  à la mise en scène et le jeu des acteurs.

 

Le titre du film, vous le connaissez : MARIUS

 

Le premier réalisé en 1936 par Marcel Pagnol

 

Le deuxième réalisé en 2013 par Daniel Auteuil.

 



 

 

 Ce soir, à 20h20 sur LA UNE/RTBF,  la nouvelle réalisation de Daniel Auteuil qui joue d’ailleurs le rôle de César.

 

TV5 MONDE propose un ancien film de l’année 1942 réalisé par Christian-Jaque : «  LA SYMPHONIE FANTASTIQUE »

 

Avec Jean-Louis Barrault, l’un des touts grands acteurs du théâtre français, qui  interprète le grand compositeur Hector Berlioz. A ses côtés :   Renée Saint-Cyr et Jules Berry.

 

« Malgré l’emphase de Barrault, une belle bio romancée du tourmenté Berlioz » (Moustique)

 

 

 

 

C’est agréable tout de même de découvrir ou revoir un vieux film.

Voici la musique de Berlioz avec sa fameuse  » Symphonie Fantastique « 

 


 

 

 Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe », merci pour votre attention et  votre présence sur ce blog.

 

Notre moment de séparation : l’étonnant et joyeux Eric Antoine , plus hystérique que jamais , qui nous explique la différence entre prestidigitation et magie, à l’aide  de tours rocambolesques.

 

On va se marrer, c’est à 20h50 sur France 4.

 

Bonne soirée à Vous et à tout bientôt.

 

 

Roger Simons

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

A LA VEILLE DE DEUX GRANDS SPECTACLES+CONCHITA WURST+RAYMOND DEVOS

 

Avant-propos

 

Rencontre pas spécialement imaginaire…

 

Lui : Oh dis donc, je suis content de te voir.

 

Elle : Moi aussi.

 

Lui : Ca marche bien les répétitions ?

 

Elle : Du tonnerre. C’est dur dur et puis, on est 35 sur le plateau. Et toi ?

 

Lui: Un peu moins nombreux tout de même. Mais le lieu est formidable…

 

Elle : Tu commences quand ?

 

Lui : Le 14, dans sept jours quoi . Et toi ?

 

Elle : Le 11,   dans 6 jours. Je commence à avoir le trac !

 

Lui : Moi aussi. Allez,  bon travail . Ton metteur en scène est sympa ?

 

Elle : Oui, oui  on s’amuse et on chante et même on danse. Bye bye.

 

Lui : A toi aussi.   (s’éloignant ) Comment tu t’appelles encore dans la pièce ?

 

Elle   (se retournant) : Maria. C’est un rôle  très chouette.  Et toi ?

 

Lui : Ah ! Tu vas rire…Argan. Drôle de nom !

 

Allez , bonne répétition !

 

Elle : A toi aussi…


Avez-vous identifié ces deux personnages ? Si oui, comment s’appellent-ils dans la pièce ? Et  quel est le nom de ces pièces ?

 

ENTRACTE

 

L’artiste qui va apparaître sur votre écran, est-il un homme ou une femme ? Réponse ce soir à 21.05 sur TV5 dans l’émission de Laurent Ruquier : «  On n’est pas couché »Très inattendu !

 


 

 INFO   : Dans trente jours, création  de la pièce de Slawomir Mrozek : «  JOUR D’ETE » premier spectacle du Festival Théâtre Spa 2015.Je vous parlerai de ce festival d’ici à quelques jours.

 


 

 

VILLERS-LA-VILLE : LE MALADE IMAGINAIRE

 

Est-il utile de rappeler le nom de l’auteur ? Il est connu dans le monde , traduit dans toutes les langues.

Son vrai nom : Jean-Baptiste Poquelin dit MOLIERE.

 

Patrice Mincke(metteur en scène) :   De quoi nous parle ce Malade imaginaire aujourd’hui   ? Même s’il ne me emble pas inutiles de rappeler qu’une certaine méfiance et un certain libre arbitre sont toujours bons à cultiver face aux affirmations de certains de nos spécialistes actuels , il me paraîtrait idiot d’affirmer que la médecine est inutile ou nuisible.

 

Cette pièce aurait-elle perdu  sa pertinence ? Loin de là. Si on se penche sur la situation  de l’auteur – un mourant qui veut regarder la vérité en face – et sur la médecine qu’il dénonce – une pourvoyeuse de faux espoirs plus que de réelles solutions – le message nous paraît tout à  coup limpide et d’une actualité intacte : Molière nous interroge sur notre hypocrisie fac à une vérité qui fait mal, sur notre faculté à nous mentir  à nous-mêmes.

 

Argan , en bon égocentrique qu’il est ,souhaite ardemment être malade pour qu’on s’occupe de lui ; mais il craint tout aussi ardemment de l’être , par peur de voir disparaître ce qui lui est le plus cher au monde : LUI !

 

La «  vérité qui fait mal » pour lui, c’est d’entendre qu’il est en bonne santé et qu’il ne nécessite pas plus d’attentions que les autres.

 

Molière nous le montre  tiraillé, tout au long de la pièce , entre deux catégories de personnes : ceux qui l’aiment et qui lui disent  ce qu’il aime entende. L s’entoure de «  yes men » qui profitent de lui  en le berçant d’illusions , et veut se débarrasser de ceux qui sont (trop) sincères avec lui.

 

Ce qui me semble être un situation  tout à fait actuelle ; il y a, dans mon entourage, une kyrielle d’Argan ; et d’ailleurs peut-être en suis-je un moi-même !

 

Nous  voilà quelque peu renseignés sur ce personnage qui trop souvent a été  joué  pour « faire rire », sans plus.

 

« Le malade imaginaire »  est l’une  (et la dernière d’ailleurs)  des grandes pièces de Molière qui propulse – une fois encore – avec humour – sa hargne de la médecine.

 

Un grand classique que l’on a beau avoir vu et revu , que l’on retrouve toujours avec plaisir , délectation  et intérêt  car il  y décèle à chaque fois un autre mot , une autre phrase , un autre personnage , une autre réaction, une autre conception,  d’autres situations surprenantes.

 

C’est cet artiste rencontré ci-avant dans la rue et en courte conversation avec une amie artiste elle aussi, qui joue  ce fabuleux personnage d’Argan, l’un de nos grands comédiens, directeur du Théâtre Le Public, metteur en scène et acteur :

 MICHEL KACENELENBOGEN.

 

A voir à partir du 4 juillet  à l’Abbaye de Villers-la-Ville

L’histoire d’un maître de maison hypocondriaque.

14 comédiens vont « s’incruster » dans leurs personnages.

Un spectacle drôle et léger mis en scène par Patrice Mincke .

« Les Feux de la Rampe »  seront présents à ce spectacle, bien entendu.

J’y reviendrai dans un court délai…

 

Infos et Réservations : 070 / 224 304

 


 

 

 Au fait, vous ai-je dit qui était cette jeune actrice qui a rencontré ce grand acteur ? C’est  bien sûr Laure Godisiabois qui interprètera le rôle de Maria dans la comédie musicale   « LA MELODIE DU BONHEUR » 

 

La question peut être posée : «  Pourquoi présenter aujourd’hui «  La Mélodie du Bonheur » à Bruxelles ?

 Moi, je dirais : pourquoi pas ? Au contraire !

 

Daniel Hanssens- Jack Cooper – Olivier Moerens   les trois co-directeurs du Festival « Bruxellons » :

 

D’abord parce que nous trouvons qu’il s’agit de l’une des comédies musicales les plus importantes du XXème siècle.

 

L’importance de «  LA MELODIE DU BONHEUR » est reconnue dans le monde entier – plus de 2450 productions différentes  dans 72 langues rien que l’an passé, c’est-à-dire mieux que n’importe quelle pièce de Shakespeare  – mais en francophonie c’est tout le contraire : rien depuis quarante ans en Belgique et à ce jour elle n’a jamais été créée en français en France!!!

 

 

Mais aussi et surtout parce qu’il s’agit d’un véritable chef d’œuvre.

 

 

La comédie musicale à la scène a tous les charmes du film qui en fut tiré , sans son coté  nunuche ».

 

 

Ceux qui ont adoré le film vont adorer la version scénique.

 

Et ceux qui n’aiment pas le film vont être fascinés par cette version scénique profondément politique et bien plus forte que le film.

 

 

Nous  sommes tous les trois passionnés de vraies comédies musicales. Nous en avons vu plus de 100 sur scène.

 

Et parmi toutes celles-là , nous avons en mémoire d’un soir de mars en 2007 où lors d’une reprise de  « La Mélodie du Bonheur » à Londres, nous n’avons pu réagir à la force de ce qui se passait en scène qu’en se levant en plein spectacle et en applaudissant longuement. Très longuement et avec plus de 2.200  personnes.

 

Une standing ovation en cours de spectacle , tellement l’oeuvre est forte…Cela ne s’oublie pas !

 Oui, d’accord,  c’est ambitieux mais voilà ce que nous souhaitons partager avec Vous.

 

 

Mais moi de même  Messieurs les Directeurs.

 

35 artistes dans la cour du Château, c’est formidable !

 

11 musiciens  dirigés par Pascal Charpentier, c’est aussi formidable !

 

La Direction – dont je viens de vous citer les  noms – sont très discrets avant la première représentation. Ils veulent nous faire un cadeau !

 

 

Je suis très heureux par avance de retrouver cette comédienne que j’adore et que j’ai découverte dans « La Revanche de Gaby Montbreuse », quoique je l’avais déjà vue et applaudie dans d’autres  pièces. : Laure Godisiabois.

 

Elle a une présence extraordinaire en scène. Et elle peut jouer tous les emplois : elle s’y introduit très rapidement.

 

Elle chantait dans «  La Revanche … » des chansons du  début du vingtième siècle  des chansons de cabaret quoi.

 

Je suis impatient de l’entendre chanter dans cette  « mélodie du bonheur »

 

 Première représentation : 11 juillet 2015 – Château du Karreveld -20h45.

 

 

 Infos et Réservations : 02 / 724 24 24

 

 Dès demain,  je vous présenterai le programme du festival   « Bruxellons »  les pièces qui seront jouées à partir du 15/07., dans la grange du Château.

 

J’ai déjà vu la plupart des pièces  du Festival.

 

Je puis vous assurer qu’elles sont toutes excellentes et diversifiées.

 

Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe » , merci de me suivre dans mes propositions de spectacles , merci aussi pour votre fidélité.

 

Notre moment de séparation  : Avec un humoriste/comédien que nous avons tous aimés : RAYMOND DEVOS !

 

 

Nous étions très amis tous les deux et j’ai passé avec Raymond des soirées inoubliables .Je programmerai bientôt sur mon blog  des extraits de mes interviews. Il y a de quoi rire , croyez-moi.

 

 

Vous avez l’occasion de le revoir ce soir sur LA TROIS   à 22h09 dans l’émission-archive « Carte blanche à Raymond Devos » . En voici un court extrait où l’on aperçoit l’animateur : le regretté Jacques Chancel.

 

 

A tout  bientôt !

 

 

Roger Simons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(4) MIDIS MINIMES – 06-10/07 – + JOAN BAEZ + MOZART

 

C’est quelque part l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe »  qui  s’installe au Conservatoire Royal de Bruxelles durant les mois de juillet et août pour se délecter  de la musique  des grands compositeurs des siècles passés.

 

FESTIVAL-SEMAINE 2 :

 

Schubert, Mendelsohn, Haydn,Tchaikovsky, Reich.

 

 ZERKALO QUARTET

 

 

 

 

Zerkalo (1).jpg

 

 

 

Quartet créé à Bruxelles en 2013.

 

Quatre musiciens qui se consacrent uniquement au métier du quatuor.

 

Cet ensemble donne de nombreux concerts en Belgique et à l’étranger.

 

C’est en 2013 que ce quartet a remporté le deuxième prix du concours de musique européen «  Citta di Moncalieri(Italie)  dans la catégorie «  musique de chambre ». Il est  également lauréat du concours Supernova 2014 en Belgique…

 

En très peu de temps, ce groupe connaît déjà une jeune carrière très suivie.

 

 


 

 

 

QUATUOR VAN KUIJK

 

 

 

 

QVK-6.jpg

 

 

 

Ces quatre jeunes musiciens connaissent déjà une très belle carrière. Ils remportent des prix un peu partout comme par exemple , en février 2013, le 1er prix du concours international de quatuor à cordes de Trondheim (Norvège), ou encore, toujours en 2013 lauréat du concours Musiques d’Ensemble organisé par la FNAPEC.

 

En 2014, ils ont la chance de participer à la prestigieuse académie du festival de Verbier ainsi qu’à l’Académie d’Aix en Provence…

 

Ce quatuor se produit dans de nombreux pays et cette deuxième semaine du mois de juillet , au Festival Midis-Minimes…

 

 

 

 

 

 

 

HENSCHEL QUARTETT

 

 

 

Henschel_Quartet_credit_Georg_Thum.jpg

 

 

 

 

Une belle aventure musicale  pour ces frères et soeur Henschel  qui réussissent en 1994 à trouver en Matias Beyer-Karlshoj leur partenaire idéal au violoncelle.

 

Et les voilà qu’ils  multiplient les prix reçus aux concours internationaux d’Evian , Banff et Salzbourg pour les meilleures interprétations d’oeuvres allant de Mozart aux compositeurs contemporains .

 

Une ascension  internationale  des plus rapides et des plus considérées.

 

«  Le Quatuor Henschel est sans conteste l’un des meilleurs ensembles au monde , un quatuor grandiose » (Los Angeles Times )

 

 

 

 

 

QUATUOR ALFAMA

 

 

 

Alfama.jpg

 

 

Encore un quatuor fondé à Bruxelles , il y a dix ans. Il compte désormais parmi les plus jeunes formations incontournables de la scène musicale.

 

Il a reçu des enseignements de grandes personnalités comme Walter Levin du Quatuor Lasalle…et d’autres encore.

 

Le Quatuor Alfama et Ariane Rousseau ont cri «  Le Rêve d’Ariane «   en 2011.

 

Dans ce spectacle  fin , délicat et ludique ,  on découvre bien cette formation irréprochable de la musique de chambre.

 

Depuis, fort de son succès , le spectacle a été donné plus de 100 fois devant  plus de 20 000 enfants.

 

A signaler également :  Ce quatuor bénéficie du soutien de La Fédération Wallonie-Buxelles.

 

 

 


 

 

 

QUATUOR MP4

 

 

Quatuor_MP4©DannyWillems-7035.jpg

 

 

Un quatuor aux activités relativement différentes des autres quators.

 

Ce Quatuor, Margaret Hermant, Pierre Heneaux , Merryl Havard , tous jeunes et diplômés des Conservatoires Royaux de Belgique,  se tournent d’emblée vers la création  qu’ils défendent avec dynamisme aux côtés des œuvres du grand répertoire. Ils acquièrent expérience et liberté d’expression à l’Orpheus Instituut de Gand puis auprès des uatuors Danel, Pavel Haas et Pra àk.

 

Au croisement des arts de la scène , le QuautorMP4 participe en 2010 et 2012 aux spectacles Danse X Music 1 et 2 , bancs d’essai réussis pour jeune danseurs de P.A.R.T.15 , en collaboration avec l’Opéra royal de la Monnaie – Bruxelles

 

En 2011 , il crée au Handebeurs (Gand) un concert autour des oeuvres de Chostakovitch.  IL collabore la même année aux projections de « Different Trains » de Steve Reich , présentés par Leila Film au Théâtre de Namur et enregistre pour le label Cyprès deux poèmes d’Emile Verhaeren.

 

L’année 2012 se termine pour eux au Gaume Jazz Festival sur une carte blanche de Fabrice Alleman , dans des arrangements de Michel Herr.

 

Et c’est enfin la saison 2014 qui est ponctuée par de nombreuses productions . Le Quatuor crée un spectacle autour de Steve Reich , aux côtés de la chorégraphe Isabella Soupart.

 

Ainsi de suite… 

 

 

 

 

 

 

 

FIN  MIDIS- MINIMES  (4)

 

 

 

 

 

Joan Baez , l’une des grandes voix des années 60 et 70.

 

Une véritable soprano surnommée «  la reine du folk », «  la madone des pauvres gens « ».

 

Elle chante des ballades anglo-irlandaises adaptées en  folk américain, au gospel. 

 

Elle a participé  à de nombreux évènements musicaux tel le festival deWoodstock en 1985

 

Soucieuse de son rôle d’artiste engagée à délivrer un message de paix et de liberté, contre la guerre et l’injustice, elle est notamment une mie et supportrice du pasteur Martin Luther King.

 

Elle a multiplié ses apparitions dans le monde entier.

 

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur cette femme extraordinaire dont sa visite de camp de prisonniers de guerre américain s sous le feu des bombardements pendant la guerre du Viêt Nam.

 

Une grande émotion que  d’aller  l’applaudir le 09/07 prochain au  Kursaal d’Ostende.

 

 

 

 

Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe » , merci de votre attention et votre fidélité.

 

Notre moment de séparation : « Secrets d’histoire «  , un magazine historique des plus intéressants commenté par Stéphane Bern, à la découverte des merveilles de l’art baroque  ou au château de Versailles , où à l’âge de 6 ans , Mozart avait surpris la cour de Louis XV par sa précocité.

 

 Bonne soirée et à tout bientôt .

 

 Roger Simons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BRUXELLONS (3) MIDIS MINIMES (3)MOLIERE (2) -3 FILMS-D’ANGELO

 

Amis des  » FEUX DE LA RAMPE « , bonjour.

Une émission/blog très variée.

 

 

 

 

 

C’est avec  J.S.Bach qu’a démarré hier mercredi le grand festival musical MIDIS MINIMES où l’on a pu applaudir  avec joie  les deux magnifiques musiciens : Lorenzo Gatto et Yossif Ivanov dans  les Concertos Brandebourgeois, ainsi que les jeunes musiciens du «Young Belgian Strings »  que l’on peut qualifié  de beau talent, dirigés par Dirk Van de Mortel.

 

Applaudissements  chaleureux du public ( la salle était comble), et Lorenzo  s’est  écrié «  Nous voulons encore rester quelques instants avec Vous. Nous allons jouer une œuvre  du compositeur espagnol Pablo Sararate »

 

Une  œuvre  d’un grand élan  largement applaudie par un public ravi.

 

 

 

 

 

 

 

Et aujourd’hui…jeudi 01/07 : Pascal Moraguès (clarinette) et Barbara Binet (piano) dans des œuvres d’Ernest Chausson, Charles-Marie Widor et Camille Saint-Saëns …

 

 

 

 

 

 

ET DEMAIN VENDREDI…

 

LE TRIO GEYVAERTS : Kristien Roels (violon) , Kris Mattynsens ( alto) et Pieter Stas ( violoncelle) avec des compositions d’Alfred Schnittke et Giya Kancheli.

On avait déjà  pu les découvrir  pendant le Festival Musiq3.

Un plaisir de les revoir.

 


 

 Le Château du Karreveld est très agité. Les répétitions  du grand spectacle  « La mélodie du bonheur » se répète chaque jour. Sont présents comédiens et musiciens . Une ambiance de travail du tonnerre …

Toutes les autres pièces  programmées   travaillent elles aussi pour BRUXELLONS.

 La première que nous verrons au  Karreveld  porte un titre alléchant «  AMOUR ET GRIVOISERIE »  de et par Geneviève Voisin. Le décor est planté pour cette jeune artiste délurée qui , flanquée de son pianiste complice,  revisite un siècle de cansons coquines…

 « Tout est de l’ordre de la suggestion ! » (L’Avenir)

 Représentation  le mercredi 15/07.

Je suis impatient de voir ce spectacle.

 

Amour et Grivoiseries 2.jpg

 

 

 

DU CHATEAU DU KARREVELD  A L’ABBAYE DE VILLERS-LA-VILLE…

 

 « Si j’étais médecin, je me vengerais de l’impertinence de Molière et quand il sera mal, je le laisserais mourir sans secours » (Argan)

 

 Patrick Mincke(metteur en scène) : Aborder ce classique des classiques peut être paralysant  pour un metteur en scène…mais le placer sur un piédestal , en faire une pièce de musée serait justement contraire à sa nature première de pied-de-nez !

 

C’est pourquoi j’ai choisi de l’aborder de façon décomplexée, avec toute la sincérité mais aussi tout la fantaisie qu’il mérite : nous tâcherons de donner à chaque personnage la complexité dont Molière ‘la doté , mais nous n’oublierons pas pour autant de nous amuser.

 

 « Ce qu’il y a de fâcheux, c’est ce que quand ils viennent à être malades, ils veulent absolument que leurs médecins les guérissent ! ( Le père Diafoirus)

 

Cette pièce est la dernière de Molière que lui-même interpréta à la fin de sa vie puisqu’ à la quatrième représentation , Molière devenait réellement mourant et s’efforçait de cacher sa douleur en souriant. Les autres comédiens comprirent que Molière était vraiment mal en point. Ils fermèrent les rideaux et Molière s’évanouit. Les médecins l’amenèrent chez lui où il décéda.

 

Première représentation le 14/07/15.

 

 

 

IMG_2394.JPG

 

 

 

RETOUR A BRUXELLES DEVANT VOTRE TELE

 

Si vous aimez comme moi Clint Eastwood ,  vous vous trouverez ce soir a votre écran  , FRANCE  3 programmant deux films avec Clint :

 

DANS LA LIGNE DE MIRE(1993)

 

Un film-thriller réalisé par  Wolfgang Petersen , avec  Clint dans le rôle de Frank Horrogan , agent des services secrets américains…

Deux autres acteurs aux côtés de Clint : John Malkovich et René Russo.

(20h50-France 3- 02/07)

 

 

 

 

 

 

L’INSPECTEUR HARRY ( 1971)

 

Un film policier de Don Siegal avec Clint ( l’inspecteur Harry)

Un tireur isolé abat froidement  une jeune femme…

Ce sont  les premières aventures d’Harry Callahan aux méthodes percutantes et expéditives…

Amusant de revoir ces films où Clint est uniquement acteur.

 

 

 

Robert De Niro  me demande de vous rappeler  qu’il sera sur  le petit écran avec un très long film réalisé par Sergio Leone :  « IL ETAIT UNE FOIS EN AMERIQUE » , à 20h précises sur la chaîne CLUB RTL .

 

Il n’y a pas de quoi s’ennuyer ce soir. A vous de choisir…

 

 

 

 

Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe »  , merci d’être présents  malgré ces chaleurs insupportables.

Vous l’aurez remarqué, j’aborde à chaque fois les festivals en cours , par petites doses et présentés comme un feuilleton.

Notre moment de séparation : Avec  d’Angelo, miraculeux   « Black messiah »

Philippe Manche(Los Angeles) :  Sur scène , c’est le grand jeu ! « The Vanguard » , le groupe D’Angelo qui compte dix musiciens et une choriste , soutient son leader , guitare en bandoulière. Très vite , les clichés musicaux éclatent.  Bien sûr, D’Angelo a une voix soul à souhait , mais le concert est funk.

 

(Texte  publié dans Le Mad 01/07)

 

 D’Angelo participera à la 10 ème édition du festival Les Ardentes  – Parc Astrid à Liège – Son concert : le 12 juillet à 23h30.

Bonne écoute à Vous et à tout bientôt.

 

Roger Simons