HOUSEWIFE (THEATRE NATIONAL)+BLUE VELVET(extrait)+ISABELLE ROSSELLINI

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe » , bonjour, heureux de vous retrouver.

Que se passe-t-il quand on échange son  » monde intérieur contre un monde tangible, un monde fait de choix de robe, d’immeuble , de gâteau ? »


 

Housewife est un huis-clos, celui d’une femme au foyer qui nous dévoile son intérieur, le récit d’une tentative de désertion de soi-même pour ne pas se retrouver seule avec sa raison, se faire à tout prix chose objet, pour cadrer l’humain dans la rigueur du matériel, celle d’une forme parfaite.

Ce monologue agité révèle le rapport masochiste que l’on peut avoir dans nos comportements de consommateurs, dans notre course à la possession, à notre assouvissement matérialiste.

16-04-09 H034.jpg

Sur scène, la comédienne est accompagnée de David Chazam et Val Macé du groupe des Ployboy.

Tenter de se déserter

Housewife est une création collective, initiée Son but dans cette pièce : explorer les moyens les plus justes d’exprimer   « l’au-delà de mots » par Morgane Choupay, jeune comédienne belge. Cette performance rassemble trois arts en live sur le plateau : la musique avec l’organiste/créateur-sonore-éclectique David Chazam, les arts plastiques avec Val Macé, plasticien/créateur d’orchestre électro-ménager (ils forment à eux deux le groupe Ployboy), et le théâtre avec la comédienne Morgane Choupay. Leur trio nous fait plonger dans un univers étrange, le décor étant lui – même animé de sa propre vie.

16-04-09 H088.jpg

Sur le plateau des tas d’appareils ménagers mis en action !

Ca gigote drôlement.

Le texte de l’auteure hollandaise Esther Gerritsen, écrit en 1999, brouille les frontières fiction/réalité, accouchant d’un univers déroutant aux accents lynchiens, où nous ne savons plus qui de la femme ou de l’univers-ménager détient les rennes du plateau.

16-04-09 H139.jpg

HOUSEWIFE

C’est original ! C’est remuant ! Le texte se perd parfois, bousculé dans les bruits les plus sonores émanant de toutes ces machines.

D’étonnantes machines de Val sont mises à vue , dévoilent leurs entrailles bourrées de mécanismes , d’objets sonores – la machine à laver – d’électronique , de relais électriques , de solénoïdes , de souffleries , de tuyaux , de moteurs…Tout cela conçu au moyen de technologies parfaitement pointues et actuelles, furieusement «  up to date » voire « geek » , mais avant tout Val crée de beaux objets et leur facture «  artisanat de récupération » rend ces objets intemporels dans leur aspect ainsi que ans la multitude des sons bruyants qu’ils produisent.

Un véritable concert rarissime ! C’est bien conçu !


C’est du théâtre tout particulier .C’est du théâtre expérimental !C’est du tragi-comique !

La comédienne se perd dans ce charivari. Ses sources d’inspirations : Roy Anderson , Claude Régy , Fellini, Pommer Elle se dépense dans une gestuelle très acrobatique.

16-04-09 H194.jpg

David Chazam , compositeur omnidirectionnel basé à Bruxelles, travaille dans différents paradigmes musicaux tels que la danse contemporaine , le théâtre expérimental ou pas, les films captivants , la création radiophonique , la musique contemporaine , la musique improvisée et l’électropop punk décomplexée dans des clubs sauvages.

Val Macé est un jeune plasticien dont la pratique inclut la sculpture et l’installation , il développe un univers allégorique à partir d’objets ordinaires , parfois animés sous formes de machines ou d’ensembles mécaniques augmentés de technologies électroniques et numériques.

16-04-09 H258.jpg

HOUSEWIFE

Création collective : Morgan Choupay, Ployboy(Daid Cgazam, Val Macé)

Regard extérieur : Réhab Méhal

Scénographie, automation scénograp : Val Mac

Lumières : Nicolas Moris

Chorégraphie : Louise Baduel

Régie générale : Michel Ransbotyn

Régie son : Cédric Otte

Régie lumière & vidéo : Emily Brassier

Conduite vidéo : Matthieu Bourdon et Sandrine Couvert

Régie plateau : Stéphanie Denoiseux

Réalisation décor :Ateliers du Théâtre Nationa : Pierre Jardon, Yves Philippaerts , Dominique Pierre.

Réalisation costumes : Ateliers du National : Nicole Moris, Julia Lemaire , Jeanne Wintquin

Traduction : Morgane Choupa

Production : Théâtre National/Bruxelles

HOUSEWIFE

Jusqu’au 23/04/16

15-09-18 Housewife 37.jpg

THEATRE NATIONAL

Bld Emile Jacqmain111-115 – 1000 Bruxelles

Infos Réservations : 02 / 203 53 03

 

AUTOUR DE LA PIECE «  HOUSEWIFE »….

Lundi 18/04/16 à 20h au Cinéma Galeries : le célèbre film de David Lynch «  BLUE VELVET » 

Le Théâtre National s’associe au Cinéma Galeries pour une séance spéciale de ce film. La projection sera suivie d’une rencontre avec la comédienne et metteuse en scène Morgane Choupay.

Ce film, considéré par David Lynch comme l’un des plus personnels , a été une inspiration pour le spectacle « Housewife ». Xyno du film : Epaulée par son amie Sandy, Jeffrey , un jeune homme , mène son enquête concernant une oreille humaine trouvée dans un terrain vague. Il croise sur son chemin Dorothy Vallens , une mystérieuse chanteuse de cabaret…

La rencontre sera certainement intéressante.

Extrait du film en avant – première, en version originale non sous-titrée mais impressionnante.

David Lynch : Dès que j’ai vu le premier plan de l’oreille, j’ai su que ça allait être un film fabuleux…


 Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe, êtes-vous impressionné par cette oreille ? Merci en tout cas pour votre présence.

Prochainement  sur ce blog : KENNEDY !!!

Notre moment de séparation : Isabelle Rossellini, la vedette du film «  Blue Velvet ».

A tout bientôt !

 

Roger Simons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

)

Que se passe-t-il quand on échange 
son « monde intérieur contre un monde tangible, un monde fait de choix de robe, d’immeuble, de gâteau… » ?

Housewife est un huis-clos, celui d’une femme au foyer qui nous dévoile son intérieur, le récit d’une tentative de désertion de soi-même pour ne pas se retrouver seule avec sa raison, se faire à tout prix chose objet, pour cadrer l’humain dans la rigueur du matériel, celle d’une forme parfaite.

Ce monologue agité révèle le rapport masochiste que l’on peut avoir dans nos comportements de consommateurs, dans notre course à la possession, à notre assouvissement matérialiste.

Sur scène, la comédienne est accompagnée de David Chazam et Val Macé du groupe des Ployboy.

Tenter de se déserter

Housewife est une création collective, initiée Son but dans cette pièce : explorer les moyens les plus justes d’exprimer   « l’au-delà de mots » par Morgane Choupay, jeune comédienne belge. Cette performance rassemble trois arts en live sur le plateau : la musique avec l’organiste/créateur-sonore-éclectique David Chazam, les arts plastiques avec Val Macé, plasticien/créateur d’orchestre électro-ménager (ils forment à eux deux le groupe Ployboy), et le théâtre avec la comédienne Morgane Choupay. Leur trio nous fait plonger dans un univers étrange, le décor étant lui – même animé de sa propre vie.

Sur le plateau des tas d’appareils ménagers mis en action !

Ca gigote drôlement.

Le texte de l’auteure hollandaise Esther Gerritsen, écrit en 1999, brouille les frontières fiction/réalité, accouchant d’un univers déroutant aux accents lynchiens, où nous ne savons plus qui de la femme ou de l’univers-ménager détient les rennes du plateau.

HOUSEWIFE

C’est original ! C’est remuant ! Le texte se perd parfois, bousculé dans les bruits les plus sonores émanant de toutes ces machines.

D’étonnantes machines de Val sont mises à vue , dévoilent leurs entrailles bourrées de mécanismes , d’objets sonores – la machine à laver – d’électronique , de relais électriques , de solénoïdes , de souffleries , de tuyaux , de moteurs…Tout cela conçu au moyen de technologies parfaitement pointues et actuelles, furieusement «  up to date » voire « geek » , mais avant tout Val crée de beaux objets et leur facture «  artisanat de récupération » rend ces objets intemporels dans leur aspect ainsi que ans la multitude des sons bruyants qu’ils produisent.

Un véritable concert rarissime ! C’est très bien conçu !

C’est du théâtre tout particulier .C’est du théâtre expérimental !C’est du tragi-comique !

La comédienne se perd dans ce charivari. Ses sources d’inspirations : Roy Anderson , Claude Régy , Fellini, Pommer Elle se dépense dans une gestuelle très acrobatique.

David Chazam , compositeur omnidirectionnel basé à Bruxelles, travaille dans différents paradigmes musicaux tels que la danse contemporaine , le théâtre expérimental ou pas, les films captivants , la création radiophonique , la musique contemporaine , la musique improvisée et l’électropop punk décomplexée dans des clubs sauvages.

Val Macé est un jeune plasticien dont la pratique inclut la sculpture et l’installation , il développe un univers allégorique à partir d’objets ordinaires , parfois animés sous formes de machines ou d’ensembles mécaniques augmentés de technologies électroniques et numériques

HOUSEWIFE

Création collective : Morgan Choupay, Ployboy(Daid Cgazam, Val Macé)

Regard extérieur : Réhab Méhal

Scénographie, automation scénograp : Val Mac

Lumières : Nicolas Moris

Chorégraphie : Louise Baduel

Régie générale : Michel Ransbotyn

Régie son : Cédric Otte

Régie lumière & vidéo : Emily Brassier

Conduite vidéo : Matthieu Bourdon et Sandrine Couvert

Régie plateau : Stéphanie Denoiseux

Réalisation décor :Ateliers du Théâtre Nationa : Pierre Jardon, Yves Philippaerts , Dominique Pierre.

Réalisation costumes : Ateliers du National : Nicole Moris, Julia Lemaire , Jeanne Wintquin

Traduction : Morga       ne Choupa

Production : Théâtre National/Bruxelles

HOUSEWIFE

Jusqu’au 23/04/16

THEATRE NATIONAL

Bld Emile Jacqmain111-115 – 1000 Bruxelles

Infos Réservations : 02 / 203 53 03

AUTOUR DE LA PIECE «  HOUSEWIFE »

Lundi 18/04/16 à 20h au Cinéma Galeries : le célèbre film de David Lynch «  BLUE VELVET » 

Le Théâtre National s’associe au Cinéma Galeries pour une séance spéciale de ce film. La projection sera suivie d’une rencontre avec la comédienne et metteuse en scène Morgane Choupay.

Ce film, considéré par David Lynch comme l’un des plus personnels , a été une inspiration pour le spectacle « Housewife ». Xyno du film : Epaulée par son amie Sandy, Jeffrey , un jeune homme , mène son enquête concernant une oreille humaine trouvée dans un terrain vague. Il croise sur son chemin Dorothy Vallens , une mystérieuse chanteuse de cabaret…

La rencontre sera certainement intéressante.

Extrait du film en avant – première, en version originale non sous-titrée mais impressionnante.

David Lynch : Dès que j’ai vu le premier plan de l’oreille, j’ai su que ça allait être un film fabuleux…

 

Video(film)

 

Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe, êtes-vous impressionné par cette oreille ? Merci en tout cas pour votre présence.

Prochainement  sur ce blog : KENNEDY !!!
Notre moment de séparation : Isabelle Rossellini, la vedette du film «  Blue Velvet ».

A tout bientôt !

 

Roger Simons

 

video