COLINE MALICE


 Cette jeune artiste belge touche par sa sensibilité, sa voix et son talent.


CAFE -THEATRE : LA SAMARITAINE



 

480672_430932806991054_1007529172_n.jpg


 

Cette jeune artiste belge écrit, compose et interprète ses chansons.

 

Son entrée en scène est déjà différente, se cachant presque au fond de la salle, laissant passer quelques notes de musique  sortant de l’accordéon – qui nous baigne dans une ambiance feutrée aux lumières tamisées.

Et  cette jeune artiste belge, exilée depuis quelques années en France, se rapproche de la scène en chantant de sa voix chaude et puissante.

Elle  regarde le public, le sourire en coin et l’œil malicieux, termine sa première chanson, prend son accordéon et entame sa deuxième chanson aux côtés de son partenaire, Yannick Chambre.

 

C’EST BEAU  LE REGARD SUR DEUX ACCORDEONS…

 

Depuis qu’elle adopté la France, elle y balade sa belle dégaine d’insoumise, l’accordéon sur le cœur pour nous conter les vicissitudes de la vie , ses émois et ses coups de gueule.

 

Dans ses chansons, toutes dans des registres et tonalités différents,  parfois réalistes à la façon de Piaf, elle est douceur et tendresse ou colère et violence. Elle manie facilement l’humour.

Elle est mobile, expressive, colorée, touchante. Elle exprime avec talent, à propos, subtilité les histoires qu’elle nous conte, enrobée d’une  musique enjouée.

 

Elle possède aussi le don de comédienne car elle joue admirablement ses textes.

 

En fait, elle ne laisse jamais indifférent.

Cette belle personnalité lui a d’ailleurs permis de remporter de nombreux prix et de figurer sur des scènes prestigieuses.

 

Elle est belge avec un accent fameusement parisien

Un Paris qu’elle fait ressortir avec sa chanson «  Le café de Paris ».

 

On s’attache très vite à cette jeune artiste.

Accompagnée de mains de maître par Yannick à l’accordéon, notre artiste d’un soir  allie tous les ingrédients de ce qui fait la chanson de qualité.

 

Ce spectacle est un sac à malices qui nous propose un beau voyage  dans le monde des émotions, de la musique et des mots.

 

Nous vous avons beaucoup aimée ce soir…

Nous aurions voulu que votre concert continue, continue encore…

Coline Malice, revenez-nous vite !



 

img_6249d-net.jpg


 

COLINE MALICE (CLANDESTINE)

Pour quatre soirs seulement

Jusqu’à ce samedi soir, 30 mars

Au Café -Théâtre La Samaritaine

Rue de la Samaritaine  16  – 1000 Bruxelles

Infos Réservation : 02 / 511 33 95

Régie : Camille Coeckelbergh


Roger Simons

 

PS. Coline Malice sortira très bientôt son troisième album :

«  Touchée ». Je suis curieux de découvrir  ses nouvelles chansons. Et Vous ?

 

Une réflexion sur « COLINE MALICE »

  1. J’y étais le jeudi soir 28 mars (et vous y ai d’ailleurs rencontré Mr Simons)et j’y suis retournée le samedi soir 30 mars.
    Coline est une magicienne de la voix, des mots, mais aussi du coeur.
    Son coeur « vrai » d’artiste en fait une complice incontournable et irremplaçable pour nous tous qui écrivons et chantons de la vraie Chanson française, quant à cette authentique bonté qui l’habite, simple et bouleversante, elle nous donne à déguster le bonheur de la connaître, et de penser à elle, même de loin ! Bravo est un bien faible mot, Coline, mais il est le seul qui emporte avec lui, lorsqu’on le dit, l’élan qui est le tien. Je t’embrasse. Luz Chabane

Les commentaires sont fermés.