RUMEUR ET PETITS JOURS

Une nouvelle création du Raoul Collectif au Théâtre National, imaginée, mise en action théâtrale, et jouée par le fameux groupe de comédiens que nous avons vu précédemment dans « Le Signal du promeneur ».

Ils nous reviennent après avoir sillonné le monde, notamment le Mexique. Des semaines et des mois de travail !

Ils sont cinq jeunes hommes percutants, énergiques, passionnés par le théâtre qu’ils ont découvert en faisant leurs études au Conservatoire Royal de Liège.

Ils sont cinq acteurs nés dans les années Tatcher…

 

01rumeuretpetitsjoursphotocelinechariot.jpg

Henri Michaux : Le collectif permet, faute de soleil, de mûrir dans la glace ».

Eux cinq : Ne croyez pas que cela donne lieu à un spectacle pontifiant, c’est tout le contraire !

Fidèle à leur mise en scène inventive et collective, construite à partir du plateau, le Raoul propose un spectacle à la fois fertile et ludique, visuel et libératoire.

Ils ont chacun des idées qu’ils se transmettent l’un à l’autre, car ils forment un tout merveilleux.

Aucune hiérarchie du pouvoir Ils sont unis, fous de théâtre, follement enthousiastes.

Un bonheur de les voir ensemble, assis l’un à côté de l’autre

pour vivre une dernière fois leur émission de radio qui va être rayée des programmes.

Ils parlent, ils crient, ils chantent, ils se battent parfois micros coupés.

Le débat médiatique est dérisoire tout comme le décor constitué d’une table qui se déglingue. Tout virevolte ! Tout se brise, même les conduites électriques.

07rumeuretpetitsjoursphotocelinechariot.jpg

 

Dans cette nouvelle création, ils poursuivent leurs réflexions autour des relations entre l’individu et le collectif.

Ils s’inspirent de plusieurs expériences menées au sein de groupes très divers : La Société du Mont Pèlerin, le combat d’un peuple indigène mexicain menacé de disparition, le mouvement situationniste, sur des groupes aux visions du monde contradictoires ayant eu diverses influences sur le cours de l’histoire ou subissant à armes inégales celui-ci.

Jeux de piste, glissement et coups de théâtre.

Ils ouvrent la voie par jeu d’imaginaire à des histoires qui tendent à disparaître de leur paysage mental.

Une mise en scène des plus inventives !

Cette dernière émission radio se déroule avec la présence des spectateurs (nous, quoi), à qui ils vont proposer un court documentaire axé sur des animaux en voie de disparition que l’on peut voir sur grand écran . C’est instructif et jouissif en diable.

A plusieurs reprises, ils proposent un entracte musical dont un, animé par d’énormes instruments à cuivre…Et ils en jouent pas trop mal !

 

12rumeuretpetitsjoursphotocelinechariot.jpg

L’un des cinq comédiens est transformé en grande blonde légèrement sexy, présentée comme Tina, qui est la victoire suprême du capitalisme et que l’on va tuer d’un coup de révolver.

Il y aussi l’allégorie du cheval et de la vache…Excellent !

Et encore d’autres moments surprenants s’attaquant aux dérives de notre société rationnelle, matérialiste et ethnocentriste.

Et « l’émission » se termine et se déguste comme une poignée de grains de sable jetée dans la grande mécanique du monde contemporain, entre conformisme et pensée dominante.

ETRE ENSEMBLE !

Ce sont eux ! Eux cinq, dotés d’un grand talent !

Leurs noms : Romain David, Jérôme De Falloise, Benoit Piret, Jean-Baptiste Szézot et David Murgia (que l’on a pu voir dans de nombreux spectacles tel «  Discours à la nation »)

Générique de fin :

Assistante : Yaël Steinmann

Stagiaire assistante : Rita Belova

Son : Julien Courroye

Régie générale : Philippe Orivel

Régie lumière : Isabelle Derr

Costumes : Natacha Belova

Renfort scénographie : Valentin Périlleux

Catering Bruxelles : Vincent Bockx

Catering Liège : Cécile Lecuyer

Production et diffusion : Catherine Hance

Production : Raoul Collectif

Coproduction : Théâtre National , Théâtres de Liège, Namour et Mons.

« Rumeur et petits jours »

Jusqu’au 28/11/15

Théâtre National

Bd Emile Jacqmain 111-115 – 1000 Bruxelles

Infos Réservations : 02 / 203 53 03

Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe », un merci sympathique  à Vous pour votre présence et fidélité.

Notre moment de séparation : ce soir à 20h45 et demain lundi à 13h35 sur Arte, un film magnifique : « Sur la route de Madison », réalisé et interprété par Clint Eastwood  et sa partenaire Meryl Streep.

Un film d’une grande et belle histoire du cœur !

A tout bientôt !

Roger Simons