COUPS DE CISEAUX DE COUTURE (CAFE-THEATRE LA SAMARITAINE) (reprise)

 

Le «  Café-Théâtre  La Samaritaine », lieu fabuleux dans lequel viennent se produire chaque semaine de jeunes artistes  talentueux,  devient un vrai théâtre.

 

DSC_0323.JPG

 La pièce qui se joue en ce moment est  tout simplement formidable  créée, adaptée (textes de Genêt  Cocteau, Brecht),  scénographiée  et mise en scène par Lucy Mattot.
Ils sont nombreux en scène : six comédiennes et deux jeunes musiciens !

 

DSC_0348.JPG

 C’est fantastique  C’est un travail magnifique exécuté par ces huit jeunes artistes en sortie du Conservatoire de Bruxelles.

 

 

 A COUPS DE CISEAUX DE COUTURE

 Il s’agit d’une création  autour des bonnes à tout faire, de la folie meurtrière et des pulsions engendrées par l’asservissement.

 On assiste à une cérémonie célébrée par deux bonnes visant à répéter  l’assassinat de leur maîtresse.

 

DSC_0121.JPG

 Asservies, humiliées par leur condition, ces deux sœurs sont chacune leur propre miroir, engendrant un dégoût mutuel pour l’autre et pour elles-mêmes. Aussi, veulent-elles vraiment tuer Madame, ou se libérer en s’entretuant.

DSC_0434.JPG

 A COUPS DE CISEAUX DE COUTURE !

 La plus grande partie du spectacle est composée d’extraits choisis des « Bonnes »  de Jean Genêt , une pièce des plus connues et totalement édifiante.

Lucy Mattot : Je l’ai choisie tout d’abord parce que la pièce me parlait , mais aussi parce qu’au cours de mon parcours d’apprentissage , ça n’était pas la première fois que je me retrouvais confrontée à une œuvre  abordant le sujet des petits métiers.

Je me suis donc interrogée sur les questions et l’intérêt que ce sujet soulevait en moi. J’y ai vu le symbole de l’asservissement, l’esclavage moderne.

 « LES BONNES  «  de Jean Genêt nous montre deux jeunes sœurs régies par des pulsions meurtrières envers leur employeur : « Madame ». Celle-ci pourtant, quand elle apparaît dans la pièce ne semble pas si infâme, si terrible envers les deux bonnes.  Alors, pourquoi cette haine ? Pourquoi ces envies de sang ? On peut y répondre simplement «  parce qu’elles sont folles ! » 

Je me suis demandé  : quel type de folle ? Comment sont-elles devenues folles ?  Pourquoi ? Je me suis renseignée  plus amplement sur le fameux crime des Sœurs Papin…

Et c’est ainsi que la pièce est née !


 

A COUPS DE CISEAUX DE COUTURE

 

DSC_0114.JPG

 Du Jean Genet mais aussi  du Bertold Brecht , du Jean Cocteau et d’autres .

C’est remarquablement conçu !

C’est remarquablement réalisé et joué ! Qui plus est, la pièce est ponctuée de chansons et de textes en lien direct avec  les thèmes  choisis : l’humiliation de l’asservissement,   la pulsion meurtrière , la haine aveuglante, la libération.

 A  COUPS DE CISEAUX DE COUTURE

DSC_0442.JPG

 J’ai été tout de même saisi par l’histoire que je connaissais pour avoir vu  plusieurs fois « Les Bonnes » de Genet.

Mais j’ai été émerveillé  par l’interprétation  de ces six comédiennes.

Une belle carrière les attend !

Je vous les nomme :

Alicia Duquesne  (Claire)  & Romina Palmeri(Solange), les deux bonnes.

Zoé Henne (Madame),

Lucie de Grom (« Maudite Clochette » de Juliette),

Julie Dieu (Anna la bonne /Cocteau),

Lucy Mattot (Jenny des Corsaires/Brecht)…

 

Elles sont à féliciter toutes les six ! Elles ont chacune une énergie, une volonté, une présence scénique incroyables !  Une excellente diction aussi ! Un fabuleux talent !

Et pour ne rien gâter, elles sont belles ces jeunes comédiennes !

Deux musiciens jouent aussi un rôle important dans la pièce :

DSC_0374.JPG

 Bertrand Daine : accordéon + l’interprétation du  rapport du légiste sur le crime des Soeurs Papin & Quentin Meurisse est  au piano et à l’ordinateur (composition de l’ambiance sonore). Très bon travail tous deux.

 Et bien entendu Lucy Mattot : comédienne,  créatrice, adaptatrice, scénographe, metteuse en scène.

 Quel cumul , mais c’est une réussite totale sur tous les plans !!

 Bravo à Vous, les huit artistes ! Bonne route théâtrale !

 A COUPS DE CISEAUX DE COUTURE

 Direction musicale et compositions : Quentin  Meurisse

Aide au travail  corporel : Salomé Génè

Régie et lumière à la Samaritaine : Matthieu Robertz

Jusqu’au samedi 09/04/16

DSC_0162.JPG

 

 CAFE THEATRE A LA SAMARITAINE

Rue de la Samaritaine 16 – 1000  Bruxelles (Sablon)

Infos Réservations : 02 / 511 33 95

Soyez nombreux à voir ce spectacle !

 

 

Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe »   merci toujours pour votre présence et votre attention. 

Notre moment de séparation : Jeudi 07/04 à 20h55 sur France 3 , le film  réalisé et joué « doublement » par Guillaume Galienne  » LES GARCONS ET GUILLAUME, A TABLE ».

Un film autobiographique de Guillaume Galienne sur son rapport à sa mère , son genre et son amour des femmes en général , bâti sur la pièce homonyme à laquelle le film fait référence …

Une comédie surprise et quelle surprise !

Avec  Guillaume Galienne et… Guillaume Galienne, André Marcon et Françoise Fabian.

A tout bientôt !

Roger Simons