LES LARMES DE NIETZSCHE (COMEDIE CLAUDE VOLTER)+ KAWRAL

 

 D’après le roman d’Irvin Yalom «  Nietzsche a pleuré »

 Adaptation  en français : Michel Wright 

 

 

 

  IRVIN YALOM (L’AUTEUR)

 Né à Washington le 13 juin 1931, issu d’une famille juive d’origine russe émigrée aux Etats-Unis peu après la Première Guerre Mondiale…`

 FRIEDRICH NIETZSCHE

« Deviens ce que tu es ! » 

Nietzsche s’est éteint le 25  août 1900, à l’âge  de 56 ans après plus de dix années passées dans un état quasi végétatif.

Aujourd’hui encore, les causes de sa mort restent mystérieuses.

 Dr JOSEF BREUER

 Le plus grand médecin autrichien, né en 1842 et mort à Vienne en 1925.

Il ‘est fait d’abord connaître comme médecin hospitalier et chercheur en physiologie. Il a été l’un des premiers à lier l’organe de l’ouïe avec le sens de l’équilibre.

C’est vers ce médecin que Nietzsche se tournera pour trouver un apaisement a ses maux.

SIGMUND FREUD

Né en 1856 à Freibourg, en Moravie, il devait recevoir  à 74 ans le prix Goethe pour sa collaboration à la littérature  germanique. Cela n’a pas empêché les nazis de brûler ses livres dès leur arrivée au pouvoir en janvier 1933.

Six ans plus tard  le 23 septembre 1939,  atteint d’un cancer, il mourra  de doses de morphine administrées à sa demande et avec l’accord de son épouse.

 LIENS

Le roman de Yalom   «  When Nietzsche wept » a été adapté  au cinéma en 1997 et réalisé par un cinéaste américain peu connu : Pinchas Perry.

 
 

 Un deuxième film qui relate un événement qu’aurait – paraît-il été vécu par Nietzsche dans les jours qui ont précédé son internement en hôpital psychiatrique

« Un cocher maltraite son  cheval. Un passant s’approche, plonge son visage dans la crinière de l’animal, éclate en sanglots et s’effondre. »

Cet homme, c’était Nietzsche ! Une longue séquence du film de Béla Tarr.

 

 

 Titre du film « When Nietzsche wept » traduction : «  LES LARMES DE NIETZSCHE.

Reste encore un personnage  important dans la vie amoureuse du Dr Breuer : Mathilde,  son épouse. 

Nietzsche 12.jpg

 Cette dernière aurait convaincu Breuer de s’occuper de Nietzsche qui, ne s’étant jamais remis de son échec sentimental avec elle, se trouvait au plus mal, tant physiquement que psychiquement.

Nietzsche 2.jpg

 Il a été dit que Freud et Mathilde auraient été attirés l’un vers l’autre, mais rien ne permet  de le préciser. Cela se sent clairement dans la pièce qui se joue en ce moment à la « Comédie  Claude Volter. »

Au –delà du bien et du mal

Le film de l’italienne Liliana Cavani sorti en 1977, que l’on peut associer au cinéma de Nietzsche. Le film n’est pas une stricte adaptation de l’œuvre de Nietzsche mais raconte plutôt la tentative de ménage à trois souhaité par le Dr  Breuer.Ce film est effectivement le départ de la pièce jouée à la Comédie Claude Volter.

 

 LES LARMES DE NIETZSCHE

 Une pièce tout à fait remarquable,  intéressante  passionnante.

 Une nouvelle découverte de ce que l’Histoire raconte sur Nietzsche.

 Michel Wright (adaptateur/metteur en scène) : Il est rare, pour ne pas dire exceptionnel, de rencontrer des textes qui marquent profondément un mode de perception des choses. C’est le cas pour moi, à la lecture du roman de Yalom.

Ce roman est un «best seller » et ma méfiance naturelle m’a toujours éloigné de ce genre de littérature.

Or ce bouquin fut abandonné, oublié dans ma voiture par une femme que je déposais à l’aéroport. Il trainait là. Je l’ai lu, en français et en anglais.

Et il a d’une certaine manière changé ma vie !

Voilà l’histoire exceptionnelle, elle aussi, de mon rapport à ce roman.

Et naît cette pièce superbe, l’une des pièces chef d’oeuvre de la saison théâtrale sur tous les plans : le texte, la mise en scène, l’interprétation ! Du vrai théâtre, solide, percutant !

Michel Wright : Mais tout ceci n’aurait été possible sans l’énergie générée au sein des « Utopies en marche » , collectif d’acteurs emmené  par Jean-Claude Idée et qui a coproduit ce beau projet.

LES LARMES DE NIETZSCHE

Nietzsche  13.jpg

 La pièce se déroule en plusieurs tableaux, qui chacun contient des tranches de vie  des personnages : entre Breuer et Nietzsche,  Mathilde et Breuer,  Freud et Mathilde et bien entendu , et se trouvent ici les séquences les plus importantes de la pièce : les rencontres intensément dramatiques entre Breuer et Nietzsche.

Nietzsche 11.jpg

 Rosalia  Cuevas  fait vivre Mathilde.

 Benjamin Thomas,  le jeune  Sigmund Freud.

 

Nietzsche 5.jpg

 Jean-Claude Frison, le Dr Josef Breuer.

 

Nietzsche 9.jpg

 Yves Claessens, Friedrich Nietzsche !

Nietzsche 8.jpg

 Ils sont excellents tous les quatre, avec tout de même un coup de chapeau complémentaire à Jean-Claude Frison, adoré par le public (On n’oublie pas le « Frison « du National et du Parc) et Yves Claessens , un «  Nietzsche » d’une présence extraordinaire, entré dans la peau du personnage d’une manière vibrante, éclatante , pathétique , poignante.

Deux grands talents confirmés que nous espérons de retrouver sur les planches de nos théâtres.

Michel Wright : J’avais parlé de ce projet à Jean Claude  Frison et lui avais demandé ce qu’il pensait de l’adaptation, il m’avait répondu que le rôle le passionnait et qu’il souhaiterait le jouer. Une chance exceptionnelle pour moi !

Exceptionnel aussi de travailler avec mon ami de longue date, Yves Claessens avec qui j’avais très rarement travaillé.  Il est l’acteur idéal pour incarner Nietzsche. Il est formidable !

D’autant plus qu’il forme avec Jean-Claude un duo d’exception !

Un autre bonheur encore pour moi : Rosalia Cuevas !

C’est ma première collaboration avec cette immense actrice que j’admire depuis que je vais au théâtre.

Quant à Benjamin Thomas,  il a été mon  étudiant. Il m’a demandé de jouer dans une pièce où il incarnerait un rôle important. Cela ne m’était jamais arrivé qu’un étudiant me fasse une telle proposition.

 

LES LARMES DE NIETZSCHE/ADAPTATION/MISE EN SCENE.

Michel  Wright, je le connais depuis longtemps et j’ai vu la plupart des pièces qu’il a mis en scène. Un travail toujours soigné, de qualité ,  discret. Et il le prouve cette fois avec  « Nietzsche »

Michel a  signé plus de quarante mises en scène , entre autres : «  Dracula » , « Love Letters  » , «  A l’école Rita »  ,   « Mémoires de deux jeunes mariées », «  Maison de Poupée » «  et plus près de nous : «  Sentiments provisoires »

 Il est à la fois comédien, animateur, écrivain, professeur au Conservatoire de Bruxelles et à l’IAD.

Bravo Michel !

 

Nietzsche le philosophe !

Nietzsche le psychologue !

Nietzsche le psychiatre !

Cette pièce est une rencontre au sommet entre Nietzsche et Breuer ! Captivant ! Exaltant !

Une rencontre imaginaire entre ces deux personnages entrés dans l’Histoire !

 

Nietzsche 7.jpg

 Une analyse directe  disséquée  sur Nietzsche.

Une écriture  fluide,  simple, claire.

Une longue conversation d’une intelligence sans pareille

Des dialogues serrés, enlevés, saisissants !

 LES LARMES DE NIETZSCHE

Scénographie et mise en scène : Michel Wright

Création Lumière & Régie : Sébastien Couchard.

Assistante à la mise en scène : Sofia Pinero

Une coproduction de la Comédie  Claude Volter et les Utopies en marche.

Conception du programme : Jean-Claude Seynave

Video : Théâtrisez-moi.

Avec

Jean-Claude Frison, Yves Claessens, Rosalia Cuevas et Benjamin Thomas.

 

LES LARMES DE NIETZSCHE

Jusqu’au 16/10/16

Nietzsche 1.jpg

 COMEDIE CLAUDE VOLTER

 Avenue  des Frères Legrain 98  – 1150  Woluwe Saint-Pierre

 Infos Réservations : 02 / 762 09 63

 

Amis  de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe  » , merci pour votre attention et votre fidélité.

Notre moment de séparation :Ces vendredi 30/09 et samedi 01/10: KAWRAL  au Théâtre 140  – Avenue Plasky 140, à 20h30(Réservation : 02 / 733 97 08)

Rencontre de deux univers  : d’un côté , cinq musiciens , ensemble musical polymorphe, et de l’autre : cinq danseurs burkinabè.

Les voici , en avant-première.

Bonne soirée et à tout bientôt !

Roger Simons