(1) FESTIVAL « LES 20 ANS FESTIFS (THEATRE LE PUBLIC)+Films(2) + Gospel XPERIENCE

 

C’EST LA FETE  AU THEATRE LE PUBLIC !

 

 

 

 

20 ans d’existence !  Bravo  à Michel  Kacenelenbogen et Patricia Ide pour leur  merveilleux travail durant ces vingt années.

Un choix de pièces  très variées !

Des acteurs de grande talent !

Des metteurs en scène de belle qualité !Du  vrai théâtre  vivant  dans les trois salles tellement différentes l’une de l’autre : une toute grande, une moyenne  baptisée «  salle des voûtes »avec des colonnes  qui créent une ambiance toute particulière et une en sous sol  pleine de mystères…

Alors, bon anniversaire  aux  deux directeurs créateurs (Michel et son épouse, Ide) !

Bon anniversaire à toute l’équipe du Théâtre Le Public !

Coups de chapeaux aux nombreux auteurs, metteurs en scène, acteurs, chanteurs, musiciens  et tout ceux qui travaillent dans l’ombre et qui méritent nos bravos.

 «  Il faut célébrer la  vie qui jaillit,

 toute cette vie ensemble…

 qu’on a devant soi !

 

Que retentissent les trois coups du Théâtre (dans notre imaginaire) .  Que les lumières  se mettent à briller de tous leurs éclats ! Que les spectacles commencent dans les trois lieux de ce grand immeuble de  la rue Braemt !

Silence ! GSM éteints ! Rideau (imaginaire)

 

DIX HUIT PIECES  – SOIXANTE REPRESENTATIONS –

UNE PLEIADE  D’ARTISTES –

C’EST LA FETE DU THEATRE !

 

Michel Kacenelenbogen  co-directeur) : Du théâtre pour tout le monde , pour les sages et les déchainés , pour les indécis et les gourmands et aussi pour les tontons , les mamies , les gamins et leurs familles.

Patricia Ide (co-directrice) : Du théâtre en mots , en chansons, en musique , en stand up , en impro.

Michel Kacenelenbogen : Pour célébrer ce qui nous rassemble : les mots, les gestes , le désir…et ce qu’ils nous révèlent.

Patricia Ide : Alors faut qu’ça fête !

 

87eb0688.ef119091.jpg

 

 Les pièces se jouent trois fois à des heures différentes… soit à 19h ou à 21h… à l’exception d’une pièce qui se donne à 15 h…

Tout à commencé hier mardi avec:

 

MARKA ET SES MUSICIENS

 

 

Marka.jpg

Marka et ses histoires personnelles , sa guitare sèche en bandoulière et son humour en sautoir

 

LE MONOLGUE DES MERES  avec An Nelissen

 

 

Monologue.jpg

 

 

 An , une grande humoriste flamande qui va nous proposer son nouveau spectacle en français.

LAPIN BLANC/LAPIN ROUGE, une expérience intéressante,  amusante, unique même, inédite en Belgique .

Pas de répétitions, pas de mise en scène, pas de décor. Chaque soir, un acteur différent dont le nom n’est divulgué que le soir de la représentation ; on lui donne un texte, il le découvre et  le joue  dans l’immédiat.

Cette expérience permet de découvrir ou retrouver des comédiens tels que : Laurence Bibot, Stéphane De Groodt , Christian Hecq, Marie Gillain, Michel Kacenelebogen , Patrick Ridremont, Fabrizio Rongione , Bernard Yerlès , Zidani…Fabuleuse distribution…

Ainsi ce soir par exemple à 21 h , c’est ???? qui se produira.

Qui ? J’ai beau magouiller auprès de la direction du théâtre.

 Rien à faire ! C’est «  bouche bée »

 ????

 

MERCREDI   17 DECEMBRE

 

On retrouve Marka (21h), An  Nelissen (19h)…

On découvre un(ne) comédien(ne) pour «  Lapin blanc/Lapin rouge » (21h)

Cet après-midi (15 h) et samedi  (20h) : le «  spectacle musical  des Vaches »  AMARANTE . C’est drôle !

 

 

Amarante.jpg

 

Ce soir (19 h) : CAMINITO.

 

 

 

caminito.jpg

 

 Il  s’agit de chansons de Carlos Gardel interprétées par JOSE VAN DAM , notre baryton adulé sur toutes les scènes. Il sera accompagné par Jean-Philippe Collard-Neven  au piano et Jean-Louis Rassinfosse à la contrebasse.

Qui dit mieux ?

Rendez-vous dans l’heure pour la suite du progamme…

 

FESTIVAL DES 20 ANS FESTIFS

Jusqu’au 31/12/14

THEATRE LE PUBLIC

Rue Braemt  64/70 – 1210  Bruxelles

Infos Réservations : 0800 / 944 44

 

« Au suivant « …

 

DU COTE DU CINE … D’HIER

 

« L’HOMME AU CRANE RASE » , le film réalisé en 1965 par André Delvaux.

 

Syno : Passif et maladroit  l’avocat Govert Miereveld , qui enseigne aussi dans une école de jeunes filles, tombe éperdument amoureux de l’une de ses élèves , la jolie Fran.

Troublé et déprimé,  il quitte son emploi et déménage dans une petite bourgade avec femme et enfant.  Cependant, dans le cadre de ses activités juridiques, il est contraint d’assister à une autopsie éprouvante qui va précipiter son dérèglement mental.

Miereveld finit à l’asile, où il ne cesse de se demander s’il a ou non tué celle qu’il aimait !

Un film  étrange réalisé d’après le roman magico-réaliste de Johan Daisne , une histoire d’amour et de mort distillant son étrangeté au sein du quotidien.

 Un fascinant  mélange de raison et de fantasme d’une rare maturité esthétique, pour une première œuvre signant l’avènement d’un auteur et un renouveau du cinéma belge.

C’est aussi une bonne occasion de  revoir les films  d’André Delvaux, notre grand cinéaste que nous avons perdu trop vite.

 

(CINEMATEK  –  17/12 – 19h)


 

 

 DU COTE DU CINE D’AUJOURD’HUI…

 

BRABANCONNE  de  Vincent Bal

 

Ce film raconte le conflit entre une harmonie wallonne et une flamande. Toutes deux participent à un grand concours européen.

Lorsque la grande attraction de l’orchestre flamand  meurt brutalement lors d’une répétition , les responsables décident de risquer le tout pour le tout et d’essayer de convaincre la star de l’ensemble wallon de joindre leur harmonie.

Le casting de ce film «  BRABANCONNE » est naturellement un mélange d’acteurs wallons, français et flamands.

 Jetez un œil sur ce film, je vous en reparlerai bientôt…

 


 

 

 Amis de l’émission/blog «  Les Feux de la Rampe » , merci de votre attention et votre fidélité. 

On se  retrouve très vite !

Notre moment de séparation : « Le Gospel Xperience »les 26 et 27/12 au Centre Culturel d’Auderghem.Génial !

Voici  un extrait du spectacle.

A tout bientôt !

 

Roger Simons