CLAQUE – BENOIT VERHAERT ( THEATRE BOSO )

CLAQUE

portrait 002_redim.jpg

BENOIT VERHAERT

Interdit, non ce n’est pas la pièce de Jean Marsan «  Interdit au public »

Interdit…d’en parler…

Un spectacle « très particulier ». Un seul en scène  à voir et même à revoir, ce qui est mon cas.

Benoit Verhaert : Oui, à revoir. De toute façon c’est jamais deux fois pareil parce que… la mémoire…

Mon spectacle a…comment dirai-je… quelque chose de peut-être essentiel…Mais je vous en prie, n’en parlons pas…

Dites à vos lecteurs et vos amis de venir  le voir et signalez leur que l’entrée du Café-Théâtre  d’Huguette…c’est la patronne…est gratuite. Conseillez leur de prendre avec eux  quelques pièces…enfin quelques euros…

TOP SECRET

Bien, je me tais mais tout de même, je veux vous dire que c’est jouissif en diable ! C’est étonnant cet homme qui vit quelque part dans la solitude, seul en scène quoique…

Bref, Benoit Verhaert nous fiche une fameuse claque dans  son solo dont on ne peut rien dire !!!

 

DSC_8323_Claque Benoît Verhaert - 8 - Perdican.jpg

 

UNE CLAQUE EST UN COUP PORTE SUR LA JOUE AVEC LE PLAT DE LAMAIN OU UN GANT !

Benoit Verhaert : Cette agression concentrée sur le visage a pour intentions plus ou moins confuses et mêlées de surprendre et d’ébranler psychologiquement la personne. La douleur physique est ordinairement superficielle, mais cet apparent caractère bénin aurait plutôt pour conséquence de laisser toute sa place à l’impact émotionnel.

La claque est…

Serait-ce donc un spectacle – conférence sur   « La claque  sous toutes ses formes »  donné par le Professeur Verhaert !

Non bien sûr !  C’est un spectacle – théâtre avec en scène un grand comédien qui… Je brûle de vous le dire.

 « Butor de pied plat ridicule… »(R)

«  Couvrez ce sein que je ne saurais voir… »(M)

«  Mourir…Dormir… »(S)

«  J’ai souffert souvent.. »(M)

A vous de trouver d’où proviennent ces extraits de textes émanant du théâtre.

DSC_8321_Claque Benoît Verhaert - 7 - Cyrano.jpg

 CLAQUE !

 C’est au théâtre qu’on fait la claque, non ?

Benoit Verhaert : Oui, un groupe de claqueurs stipendiés par un auteur pour faire la claque pendant les représentations de manière favorable en applaudissant ou défavorable en criant…

 Le petit programme écrit ceci :

« CLAQUE – Peut-être bien les adieux à la scène de Benoit Verhaert ou éventuellement son come-back ou alors les deux pour le prix d’un seul spectacle , gratuit d’ailleurs, enfin, pas tout à fait.

Benoit Verhaert : Il est possible que ce spectacle ait quelque chose de dérisoire, mais je crois pourtant qu’il est essentiel que je le fasse.

Quand je dis essentiel  il faut le prendre au sens premier du terme, je veux dire que c’est un spectacle qui va à l’essence des choses , en tout cas pour moi. De là à dire qu’il est essentiel de le voir.

A vous de juger !

Oui, l’essentiel est d’aller le voir !  Interdit  de faire des commentaires sur ce spectacle. Je puis tout de même vous dire que c’est  formidable,  que Benoit Verhaert est surprenant  et inattendu, que l’on peut recevoir ce spectacle de différentes façons, ainsi par exemple quand…

STOP/BOUCHE COUSUE

L1010437m.jpg

Ce n’est pas du Camus. Ni de l’Ionesco, ni du Dumas, ni du Shakespeare, ni d’un Eric Emmanuel Schmidtt, ni d’un Diderot, ni d’un Anouilh ! C’est  du Benoit Verhaert ! 

 

CLAQUE

 

 

ET CLAQUE

PS. Des claques sont aussi portées sur le haut du dos ou mieux, sur les fesses dans le cas d’une fessée plus ou moins insistante.

Tiens,  que fait là ce chapeau claque ?

 CLAQUE

de et avec Benoît Verhaert

Auteur

Metteur en scène

Comédien

Lumières

Autres encore…

Benoît Verhaert

Production : Théâtre de la Chute

CLAQUE 

 les 01 et 02/02/17

THEATRE BOSO

Chaussée de Boondael 361 – 1050

Infos Réservations : 0471328687

Amis de l’émission/blog  » Les Feux de la Rampe  » , mille mercis pour votre présence  et votre  écoute sur mon blog. 

Notre moment de séparation: un nouveau document sur ce chanteur que nous n’oublierons jamais :  » Jacques Brel ,fou de vivre « 

Un documentaire  éalisé par Philippe Kohly ( Inédit)

C’est ce vendredi 03/02/17 sur  LA UNE/RTBF à 20h50 .

 A tout bientôt !

 Roger Simons