(5) BRIGITTINES INTERNATIONAL FESTIVAL COMPAGNIE PARC / PIERRE PONTVIANNE

BRIGITTINES INTERNATONIAL FESTIVAL

COMPAGNIE PARC / PIERRE PONTVIANNE

Passionnant de suivre ce Festival et de rencontrer, voir travailler tous ces danseurs d’une toute nouvelle génération.

Une pièce courte, d’un style bien différent mais marquée par l’originalité et l’humour.

LMD_410.jpg

 

Vera Mantero en use pour interroger la perception du danseur par le public.

Avec Peut-être…elle laisse libre cours à son impulsivité et la pièce en devient comme un lexique jamais fixe de sa grammaire de mouvements.

 images.jpg

Vera Mantero(chorégraphe): Le corps et le visage prodigieusement expressifs donnent vie à des attitudes et des enchaînements souvent déroutants qui ont leur point d’ancrage dans des dialogues inconscients et nos arrière-pensées subitement dévoilées…

Tirée de l’ouate de la nuit, une figure émerge, se convulse, s’enroule sur elle-même en ne cessant d’arpenter ses espaces intérieurs. Sa concentration, son énergie toute en lenteur et en déploiement emmènent loin du monde et à la fois en parlent comme si on se trouvait en son centre.

Une méditation hypnotique, conduite avec maîtrise, dans laquelle les glissements progressifs des postures révèlent une présence d’une inquiétante chorégraphe,

a7c38d8ac40e490497ea8a7c298821f9.jpg

 

Pierre Pontvianne et sa complice Marthe Krummenacher touchent à l’imperceptible avec un naturel qui est le signe des rencontres essentielles et qui conduit le spectateur à traverser l’espace et le temps comme un songe.

« Elle pourrait danser d’abord et penser ensuite… »

COMPAGNIE PARC /PIERRE PONTVIANNE

Chorégraphie : Pierre Pontvianne

Performance : Marthe Krummenacher

Un moment inattendu de la danse d’aujourd’hui.

Pour s’amuser et retrouver le passé de la danse trépidante  des années 50,  deux énormes stars , avez-vous retenus leurs noms . Les voici …  ,

A tout bientôt !

Roger Simons